Maine-et-Loire

BTP

Podcast Yannis Borjon-Piron (FFB 49) : "La pénurie de matériaux impacte tous les corps d'état"

Par Olivier Hamard, le 22 septembre 2021

Avant la crise sanitaire, le secteur du bâtiment connaissait une hausse de ses carnets de commandes et cela se poursuit. Mais il est confronté à deux problèmes majeurs : les difficultés de recrutement et la pénurie de matériaux qui entraîne une forte hausse des coûts.

Yannis Borjon-Piron - président FFB 49
Yannis Borjon Piron est depuis le mois d'août 2020 président de la FFB 49. — Photo : Olivier Hamard JDE

Les entreprises du secteur du bâtiment enregistrent actuellement des carnets de commandes pouvant aller, pour certaines, jusqu’à un an, voire plus. Mais le secteur n’en est pas pour autant rassuré.

En cette période de reprise, le recrutement est particulièrement compliqué, rendu encore plus difficile par une tension généralisée dans de nombreux secteurs d’activité : " Cette difficulté de recrutement ne date pas d’aujourd’hui mais elle s’est encore amplifiée ", témoigne Yannis Borjon-Piron, président de la  Fédération française du bâtiment (FFB) de Maine-et-Loire, à laquelle adhèrent 450 entreprises du département, représentant environ 6 500 salariés.

À ce problème de main-d’œuvre s’ajoute celui de la pénurie de matériaux, apparue fin 2020 en premier lieu avec l’acier, et qui concerne aussi désormais le bois et d’autres matières. " Cette pénurie impacte tous les corps d’état, ajoute Yannis Borjon-Piron. Si un charpentier ne peut pas travailler, derrière lui ce sont l’entreprise de couverture et celle qui effectue les travaux d’intérieur qui sont à l’arrêt. Cela signifie du chômage partiel et du retard dans les chantiers. "

D’autant que cette pénurie s’accompagne d’une hausse conséquente du prix des matériaux, qu’il est difficile pour les entreprises, dont les marges sont déjà peu élevées, de répercuter auprès de leurs clients.

Retrouvez l’interview de Yannis Borjon-Piron, président de la FFB de Maine-et-Loire, dans l’émission Le Journal des Entreprises, sur RCF :

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition