Sarthe

Formation

Interview Yak A Focon : « Le CV citoyen valorise le savoir-être plus que le savoir-faire »

Entretien avec Arnaud Lamy et Edvin Huet, créateurs de Yak A Focon

Propos recueillis par Cédric Menuet - 13 janvier 2021

Créateurs de la société de formation Yak A Focon, au Mans, Arnaud Lamy et Edvin Huet veulent valoriser les expériences bénévoles des demandeurs d'emplois. Le duo d'entrepreneurs intègre ainsi à leur offre le "CV citoyen" afin de mettre en valeur le savoir-être des candidats.

Arnaud Lamy et Edvin Huet, créateurs de Yak A Focon, au Mans veulent mettre en avant le savoir être des candidats à l'embauche.
Arnaud Lamy et Edvin Huet, créateurs de Yak A Focon, au Mans veulent mettre en avant le savoir être des candidats à l'embauche. — Photo : Cédric Menuet

Vous avez créé ensemble Yak A Focon en octobre 2020 et avez ajouté à votre offre la formation à la réalisation de CV "citoyen". Qu’est-ce que c’est ?

Edvin Huet : Il s’agit d’un CV qui met en valeur les compétences acquises lors d’un engagement bénévole ou associatif. Il permet de formaliser des expériences extraprofessionnelles transposables en entreprise, comme la gestion d’un budget ou encore l’encadrement de groupes. Ce sont des aptitudes que peut avoir un candidat et dont il n’a pas conscience. Cela peut l’aider à postuler pour un emploi auquel il n’a pas la formation. Le CV citoyen s’adresse aux personnes éloignées du travail et aux nouveaux arrivant sur le marché de l’emploi. En cela, il va donc valoriser le savoir être plus que le savoir-faire.

D’où provient cette idée de CV "citoyen" ?

Arnaud Lamy : C’est une action nationale de la Jeune chambre économique française (JCE). La JCE du Mans souhaite la transmettre pour la pérenniser. Avec Edvin, nous avons tous les deux présidé la Jeune chambre du Mans et animé cette commission CV citoyen durant deux ans. C’était donc naturel pour nous de reprendre cette action qui nous permet de garder le lien avec la JCE et de lui rendre ce qu’elle nous a apporté.

Comment allez-vous déployer le CV citoyen ?

Edvin Huet : Nous allons nous appuyer sur la Charte du recruteur citoyen et responsable mis en place par la JCE qui a permis de sensibiliser les entreprises sarthoises au CV citoyen. Nous avons déjà formé les formateurs de la Préfecture qui accompagnent les jeunes en service civique à la réalisation de leur CV. Cela permet d’en produire 500 à 600 par. Plus il y aura de CV citoyens, plus ce sera parlant pour les recruteurs.

Arnaud Lamy : Aujourd’hui, nous travaillons avec le Club Face, la CCI et nous avons des contacts avec des lycées sarthois. Nous ciblons également Pôle Emploi. L’objectif étant d’atteindre les 2 000 CV citoyens chaque année.

Arnaud Lamy et Edvin Huet, créateurs de Yak A Focon, au Mans veulent mettre en avant le savoir être des candidats à l'embauche.
Arnaud Lamy et Edvin Huet, créateurs de Yak A Focon, au Mans veulent mettre en avant le savoir être des candidats à l'embauche. — Photo : Cédric Menuet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail