Sarthe

Industrie

Velcan Cycles prépare sa deuxième levée de fonds

Par Cédric Menuet, le 15 juin 2021

Après un premier tour de table en 2019, le fabricant de vélos en carbone Velcan Cycles veut accélérer cette année son développement avec une nouvelle levée de fonds. L’entreprise entend ainsi accroître ses capacités de production avec l’objectif d’assembler rapidement 1 000 vélos par an.

A la tête de Velcan Cycles, Christophe Moulins table cette année sur la fabrication et l’assemblage de 250 vélos dans son atelier de Saint-Saturnin.
A la tête de Velcan Cycles, Christophe Moulins table cette année sur la fabrication et l’assemblage de 250 vélos dans son atelier de Saint-Saturnin. — Photo : Cédric Menuet

Cette année, Velcan Cycles change de braquet. Basé à Saint-Saturnin, près du Mans, ce fabricant de cadres de vélo en carbone compte en effet donner une nouvelle impulsion à son développement en augmentant ses capacités de production tout en étendant son réseau de revendeurs. "Tous les ingrédients sont là pour décoller. Nous avons les produits, la technologie et notre marque commence à être connue", sourit Christophe Moulins, fondateur de la société Mesca et de la marque Velcan. Créée en 2016, l’entreprise proposait à l’époque aux fabricants de vélos de réaliser leurs cadres en carbone en France plutôt qu’en Asie. "Seulement, nous n’avons pas eu suffisamment de volumes pour couvrir les charges. Il a donc fallu se réinventer. Le plus séduisant était alors de créer un produit en propre." Une renaissance pour la jeune société qui, vantant le made in France, lance sa marque Velcan Cycles en 2019 et son premier modèle de VTT haut de gamme. Pour cette remise en selle, elle lève cette même année 300 000 euros auprès de Volney Développement et des business angels de Le Mans Sarthe Investissements (LMSI). "À présent, nous honorons nos derniers contrats de sous-traitance pour nous concentrer sur nos propres produits", souligne le dirigeant qui emploie aujourd’hui 14 personnes à Saint-Saturnin.

Lever 600 000 à 1 million d’euros

Proposant désormais trois gammes de VTT et un modèle de vélo de route, Velcan Cycles a ainsi assemblé 300 de ses machines en deux ans. Cette année, l’objectif est fixé à 250 exemplaires. "C’est un minimum, reprend Christophe Moulins. Je compte rapidement monter à 700 voire 1 000 vélos par an." Pour accompagner cette ambition, l’entrepreneur prépare pour la fin de l’année une nouvelle levée de fonds, d’un montant compris "entre 600 et 1 millions d’euros. Nous y associerons Volney Développement et LMSI, mais nous recherchons aussi de nouveaux investisseurs." Parallèlement à ce nouveau tour de table, Christophe Moulins entend étoffer son réseau de distributeurs indépendants spécialisés, en le passant de 20 à 50 magasins. Si elle tient ses prévisions, l’entreprise devrait ainsi réaliser en 2021 un chiffre d’affaires compris entre 800 000 et 1 millions d’euros. De quoi imposer sa marque, qui compte déjà pour ambassadeur le vététiste Titouan Perrin-Garnier, quadruple champion du monde dans sa discipline.

A la tête de Velcan Cycles, Christophe Moulins table cette année sur la fabrication et l’assemblage de 250 vélos dans son atelier de Saint-Saturnin.
A la tête de Velcan Cycles, Christophe Moulins table cette année sur la fabrication et l’assemblage de 250 vélos dans son atelier de Saint-Saturnin. — Photo : Cédric Menuet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail