Sarthe

Santé

Une appli mobile de dépistage du cancer testée au Mans

Par Cédric Menuet, le 05 juin 2019

Cancérologue à l’Institut Jean Bernard au Mans, le docteur Fabrice Denis a mis au point Smoke Check, une application mobile permettant un diagnostic de maladies allant de la bronchite chronique au cancer du poumon.

L'application Smoke Check est expérimentée au Mans avant un premier déploiement départemental.
L'application Smoke Check est expérimentée au Mans avant un premier déploiement départemental. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Il aura fallu 8 années de recherche et de mise au point au cancérologue sarthois Fabrice Denis pour mettre au point Smoke Check, une application mobile de dépistage de maladies liées au tabac. « 80 % des cancers liés au tabac ne sont pas curables. L’objectif est de les prévenir au plus tôt pour augmenter les chances de guérison », indique le médecin de l’Institut de cancérologie Jean Bernard, au Mans.

Sur la base de 13 questions simples, l’utilisateur peut ainsi détecter d’éventuels symptômes de maladies cardio-vasculaires, bronchite chronique ou cancer du poumon. En fonction du diagnostic, Smoke Check peut ainsi suggérer à l’utilisateur de consulter son médecin traitant, celui-ci le mettant alors en relation avec les services hospitaliers adéquats. Un lien rendu possible grâce à l’appui des collectivités locales, comme l’explique le docteur Denis. « Nous nous appuyons sur Le Mans Métropole, le département de la Sarthe et la région Pays de la Loire pour déployer l’application. C’est un soutien majeur, les trois collectivités finançant ensemble le service. »

Smoke Check déployé en Sarthe en novembre

François Goupil, pneumologue au Centre hospitalier du Mans, et Fabrice Denis, concepteur de Smoke Check et cancérologue à l'Institut Jean Bernard du Mans.
François Goupil, pneumologue au Centre hospitalier du Mans, et Fabrice Denis, concepteur de Smoke Check et cancérologue à l'Institut Jean Bernard du Mans. - Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Les trois collectivités ont en effet mis la main à la poche, à hauteur de 234 000 euros sur trois ans pour le Département et de 160 000 euros sur la même période pour Le Mans Métropole. Le soutien de la Région reste à définir.

Ces sommes vont assurer le déploiement local de Smoke Check, l’application étant mise à disposition gratuitement. La participation publique permettra également le financement des études cliniques nécessaires à l’évaluation de l’efficacité de l’application.

Celle-ci sera en effet validée en passant la barre des 10 000 utilisateurs. Smoke Check est actuellement en test sur le territoire de l'agglomération mancelle, en attendant un déploiement à l’échelle du département en novembre prochain.

L'application Smoke Check est expérimentée au Mans avant un premier déploiement départemental.
L'application Smoke Check est expérimentée au Mans avant un premier déploiement départemental. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises