Le Mans

Collectivités locales

Un chantier à 22 millions d'euros pour moderniser l'usine d'eau potable de l'Épau 

Par Olivier Hamard, le 25 janvier 2022

La première phase des travaux de modernisation de l’usine d’eau potable de l’Épau, près du Mans, s’achève, portant sur de nouvelles solutions de traitement de l'eau et la production d’énergie solaire. Le projet, d’un montant total de plus de 22 millions d’euros, vise à réduire les consommations d’énergie et améliorer la qualité de l’eau.

La mise en fonctionnement de la nouvelle usine de production d’eau est prévue en juillet prochain.
La mise en fonctionnement de la nouvelle usine de production d’eau est prévue en juillet prochain. — Photo : Aurelien Mahot

En juillet 2022, sera mise en service la nouvelle usine de production d’eau potable de l’Épau, dans l’agglomération du Mans. Le chantier, porté par la communauté d’agglomération Le Mans Métropole, consiste à moderniser le site actuel avec des objectifs environnementaux précis : porter la part d’énergies renouvelables à 37 % en 2030 et réduire les consommations d’énergie de 30 % d’ici à 2030 et de 50 % en 2050.

80 % de l’eau potable de l’agglomération

Pour atteindre les objectifs fixés, le site de l’usine d’eau potable de l’Épau, qui produit 33 500 m3 d’eau potable en moyenne chaque jour, fait l’objet d’un important chantier de modernisation commencé en 2020 et qui sera terminé en 2023 : "L’Unité de Production d’Eau Potable de l’Épau assure plus de 80 % de l’alimentation en eau potable des usagers de l’agglomération mancelle, rappelle Stéphane Le Foll, président de la Communauté d’agglomération Le Mans Métropole. Afin d’améliorer encore la qualité de l’eau produite par cet ouvrage, d’importants travaux ont été conduits, dans le respect des enjeux environnementaux qui guident l’ensemble des choix de la métropole."

La collectivité a ainsi engagé 22,59 millions d’euros pour moderniser l’équipement. La première phase de travaux, qui porte sur de nouvelles solutions de traitement de l’eau et la production d’énergie solaire, s'achève. Des panneaux photovoltaïques ont été installés, qui réduiront l’utilisation d’énergie fossile, tout comme les nouveaux équipements de traitement, plus sobres en consommation énergétique : nouvelle filière de traitement avec des technologies modernes de décantation, installation d’un nouvel atelier de traitement des boues et le renforcement de la filtration actuellement effectuée avec l’ajout d’une désinfection aux ultraviolets.

Dans un second temps, les anciens bâtiments seront détruits et remplacés par des ateliers et de nouveaux locaux d’exploitation. La mise en production de l’usine aura lieu en juillet prochain et les travaux seront définitivement terminés mi-2023.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition