Le Mans

Sport

Portrait Thomas Dagoneau, l’entrepreneur pilote

Par Cédric Menuet, le 23 août 2018

Après une première participation en 2012, le dirigeant de l’agence de communication mancelle Partner’s Concept a repris le volant lors des 24 Heures du Mans 2018. Une passion pour la mythique course d’endurance qui n’est pas étrangère à son goût d’entreprendre.

Thomas Dagoneau, dirigeant de l'agence de communication Partner's Concept au Mans, a couru aux 24 Heures du Mans 2013 et 2018.
Pilote, chef d’entreprise, Thomas Dagoneau est également très impliqué dans la vie de son département. Passé par la JCE, il a été président de 2012 à 2016 du club d’entreprise ATU et est actuellement élu à la CCI sarthoise. — Photo : MPS Agency

Il aura fallu six ans de patience à Thomas Dagoneau avant de pouvoir à nouveau s’installer derrière le volant d’une LMP2, prêt à affronter à bord de ce prototype les célèbres 24 Heures du Mans, en juin dernier. Une course que le chef d’entreprise sarthois a terminée avec ses deux coéquipiers à la 32e place du classement général et à la 12e de sa catégorie. « L’objectif, c’était d’arriver à la fin des 24 Heures, sans se prendre la tête ! », glisse l’intéressé avec sourire et modestie.

Car plutôt que d’évoquer sa course, cet entrepreneur de 34 ans préfère parler de ses partenaires. Des entreprises sarthoises qui accompagnent financièrement ses aventures de pilotes, certaines depuis ses débuts en karting, il y a 15 ans. « A l’époque, j’ai créé au Mans une association qui organisait des championnats inter-entreprises de kart, ce qui me permettait de financer mes compétitions. A partir de 2008, l’association est devenue mon gagne-pain et s’est transformée en entreprise : Partner’s Concept. » Une agence de communication et évènementiel comptant aujourd’hui 4 personnes et réalisant la majeure partie de son activité autour de manifestations liées à la compétition automobile.

« En course comme en entreprise, on doit apprendre à faire confiance à son équipe. »

Avec les années, un noyau d’une centaine d’entreprises locales s’est constitué autour de la marque Com’In Sarthe, lancée en 2017 par Partner’s Concept. Des partenaires auxquels Thomas Dagoneau offre une immersion à l’intérieur de la fameuse course, en les accueillant dans un réceptif implanté au cœur du circuit sarthois, qu’il soit ou non au départ. « Je veux leur faire partager ma passion des 24 Heures du Mans, en les fédérant autour d’un club d’entreprises. Elles peuvent ainsi inviter leurs clients, rencontrer les acteurs de la course. Le but, c’est que ces sociétés locales de toutes tailles se retrouvent et développent des synergies entre-elles. »

« On ne part jamais tout seul »

Néanmoins, concilier sa vie d’entrepreneur avec l’exigence physique imposée par le pilotage, dans une épreuve sportive telle que les 24 Heures du Mans, impose une discipline stricte. « J’ai un coach qui me pousse à trouver le temps pour me préparer physiquement après la journée de travail. Un partenaire m’a également mis en relation avec une nutritionniste pour rééquilibrer mon alimentation. » Une préparation menée sur les chapeaux de roue ; le Sarthois ayant signé son engament pour la course avec l’écurie Larbre Compétition en mars dernier seulement. Et jusqu’au 7 juin, c’est davantage la casquette du dirigeant d’entreprise que le casque de pilote que Thomas Dagoneau a coiffé.

« Il y a eu beaucoup de choses à gérer : le budget à réunir pour la course, la préparation du réceptif… Vers la fin, j’ai gardé du temps pour décompresser et ne pas exploser. » Malgré une préparation courte et seulement deux séances d’essai pour découvrir sa voiture, le pilote entrepreneur se dit satisfait de sa course et prêt à réintégrer un baquet au Mans, dès l’an prochain, toujours avec ses partenaires à ses côtés. « On ne part jamais tout seul dans cette aventure. Même dans la voiture, on est entouré par des ingénieurs et des techniciens. Comme dans l’entreprise, on doit apprendre à faire confiance à son équipe. »

Thomas Dagoneau, dirigeant de l'agence de communication Partner's Concept au Mans, a couru aux 24 Heures du Mans 2013 et 2018.
Pilote, chef d’entreprise, Thomas Dagoneau est également très impliqué dans la vie de son département. Passé par la JCE, il a été président de 2012 à 2016 du club d’entreprise ATU et est actuellement élu à la CCI sarthoise. — Photo : MPS Agency

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.