Sarthe

Industrie

Sous-traitant, l’entreprise de décolletage Precis Dec crée son propre produit

Par Olivier Hamard, le 30 juin 2022

L’entreprise sarthoise de décolletage Precis Dec, qui travaille exclusivement en sous-traitance, vient de lancer son premier produit en propre, un système de fixation distribué dans les grandes surfaces de bricolage. Un lancement qui a amené la PME a se frotter au design, au marketing digital ou encore à l’export.

L’entreprise de décolletage Precis Dec, dirigée par Philippe Bansard, a imaginé L’Attachante, une fixation commercialisée auprès du grand public et des professionnels.
L’entreprise de décolletage Precis Dec, dirigée par Philippe Bansard, a imaginé L’Attachante, une fixation commercialisée auprès du grand public et des professionnels. — Photo : Olivier Hamard

C’est la crise sanitaire et l’arrêt de l’activité au printemps 2020 qui a encouragé l’entreprise Precis Dec à lancer un nouveau produit. "C’est une idée qui nous titillait déjà et nous avions tout pour le faire mais pas suffisamment de temps, raconte Philippe Bansard, dirigeant de Precis Dec qui a repris l’entreprise il y a cinq ans avec cinq cadres associés minoritaires. En mars 2020, ou nous allions chercher de nouveaux clients mais beaucoup étaient aussi à l’arrêt, ou nous attendions simplement que l’activité redémarre, ou nous réfléchissions à un nouveau produit. Et début mai, on retenait l’idée d’une fixation facile d’utilisation pour les non-bricoleurs dans du placo résistant."

De la conception au dépôt de brevet

Spécialiste du décolletage, la société de 21 personnes installée à La Chapelle-du-Bois (Sarthe), travaillait jusqu’alors exclusivement en sous-traitance pour une clientèle française. Depuis plusieurs années, la PME sarthoise réalise chaque année un chiffre d’affaires d’environ 2 millions d’euros, avec 65 % de son activité liée à l’aéronautique. "Precis Dec a été créée il y a 25 ans et travaillait initialement beaucoup pour l’horlogerie, précise Philippe Bansard. Aujourd’hui, nous réalisons en petites et moyennes séries des pièces pour les secteurs de l’aéronautique, du spatial, de la défense, du médical ou encore de l’énergie. Nous travaillons beaucoup l’inox, les aciers, l’aluminium, le laiton et des matières très techniques, et 90 % de nos pièces mesurent entre 1 et 20 millimètres."

L’entreprise s’est appuyée sur ce savoir-faire et son parc de machines pour concevoir son produit grand public, auquel elle a rapidement donné le nom de L’Attachante. "Nous avons rencontré des designers, des décorateurs et des architectes d’intérieur, et nous avons vu qu’il y avait un réel besoin. Notre idée de base était de pouvoir accrocher un tableau, mais il y a plein de cas d’usage. La fixation, qui est un crochet que nous avons inventé, devient la base et l’on peut clipser différents accessoires dessus". Des crochets, des patères ou encore des aimants, dans des tailles, des coloris et des matières différents. "Nous avons déposé le brevet en juillet 2020 et en septembre de la même année, nous avons commencé à commercialiser L’Attachante dans des boutiques de proximité", explique Philippe Bansard.

Nouveaux métiers

Depuis, la gamme s’est étoffée avec aujourd’hui plus de 40 références de formes et de couleur. "On a imaginé une solution simple et c’est devenu aujourd’hui un produit de décoration", constate Philippe Bansard. Et l’entreprise, qui n’avait jamais approché le commerce en B to C, a dû s’adjoindre des compétences. "Nous ne connaissions pas le design, les relations avec le grand public, la communication digitale ou le packaging, poursuit le dirigeant. Nous nous sommes appuyés sur les connaissances en interne et nous sommes allés chercher des ressources à proximité." Autour de la Ferté-Bernard, Precis Dec a trouvé des entreprises capables de répondre à ses nouveaux besoins et a intégré de jeunes alternants dans des métiers nouveaux pour elle. "On reste modeste et on apprend en même temps", concède Philippe Bansard. Le site marchand est ainsi géré en interne, et l’entreprise a installé un showroom dans ses locaux, de même qu’elle est allée présenter L’Attachante dans des salons, comme Maison et Objet à Villepinte ou le MIFexpo, salon du made in France à Paris. Precis Dec travaille aussi avec un distributeur spécialisé dans les grandes surfaces de bricolage et L’Attachante est déjà commercialisée dans 22 enseignes.

Développement à l’export

Sur l’exercice 2020-2021, le produit a généré 20 000 euros de ventes, et 120 000 euros sur l’exercice 2021-2022. L’an prochain, l’entreprise espère atteindre 200 000 euros, ce qui représenterait 10 % de son chiffre d’affaires. En janvier dernier, elle a investi dans une nouvelle machine pour augmenter ses capacités de production et L’Attachante alimente désormais son activité aux côtés des pièces fabriquées pour ses clients.

Initialement imaginé pour les non-bricoleurs et pour le placo, le produit est développé aussi pour les professionnels et pour plusieurs types de matériaux. " Nous allons également démarrer la commercialisation à l’international, ajoute Philippe Bansard, et nous allons être accompagnés par Team France Export. Nous avons commencé en boutique en Suisse et nous allons travailler dans un premier temps avec les Pays Bas puis l’Allemagne et les pays du Nord où il y a un marché important."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition