Implantation

Sarthe Développement : Quel avenir pour l'agence ?

Par Cédric Menuet, le 01 juillet 2016

Avec la loi Notre, l'agence de développement économique sarthoise voit ses compétences se restreindre. Elle entend toutefois conserver l'attractivité dans son giron.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Selon sa présidente, les chiffres de la création d'emplois issus de l'accompagnement de Sarthe Développement n'ont jamais été aussi bons. « Ces trois dernières années, l'agence a accompagné 356 investissements d'entreprises représentant 2.167 emplois. 41 nouvelles entreprises se sont également implantées en Sarthe sur la même période », détaille la présidente Véronique Rivron. En effet, les chiffres sont flatteurs, y compris sur l'année 2015. L'agence de développement économique sarthoise a en effet aidé à l'installation de 18 nouvelles entreprises dans le département, représentant un gisement de près de 200 emplois.




« L'accueil des entreprises passe par nous »

Elle a même réussi le tour de force d'attirer deux entreprises, Aniplumes et CIFC, à Mamers l'an dernier, au grand bonheur des acteurs économiques locaux. « Mamers est l'exemple de notre réactivité, souligne Dominique Le Méner, président du Département. En une semaine, les dirigeants de CIFC ont pu rencontrer les différents décideurs locaux. » Une proximité qui se veut un atout décisif en matière d'attractivité économique alors que le département a perdu au 1er janvier dernier sa compétence de soutien à l'économie dans le cadre de la loi Notre. Une réforme qui passe toujours aussi mal pour le patron du Département. « Nous perdons les aides directes aux entreprises qui reviennent au Conseil régional, mais le Département réaffirme sa compétence en matière d'attractivité. L'accueil des entreprises passe par nous. »




Périmètre repensé

Conséquence, le périmètre d'action des commissions du Conseil départemental et de Sarthe Développement va être repensé. Déjà en 2010 les comités d'expansion et du tourisme avaient fusionné pour donner naissance à l'agence Sarthe Développement ; on se dirige également aujourd'hui vers une commission Attractivité unique réunissant le développement touristique et l'accueil des entreprises, toujours sous la houlette de Véronique Rivron. « Nous entretenons de bonnes relations avec le président Retailleau. Nous allons vers une coopération sans tutelle économique sur les départements. Les agences de développement économiques et les outils vont rester mais avec des moyens mutualisés », soutient Dominique Le Méner. Néanmoins, que ce soit du côté du Département ou de la Région, rien ne filtre quant au destin de l'association d'aide à la création-reprise d'entreprise Initiative Sarthe. Principalement soutenue par le Département, celle-ci est aujourd'hui menacée de disparition si la région Pays de la Loire ne reprend pas le flambeau financier.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture