Sarthe

Luxe

Pusterla 1880 muscle ses capacités de production en Sarthe

Par Cédric Menuet, le 24 juin 2021

Le groupe italien Pusterla 1880 veut développer sa production de coffrets cartonnés pour l'industrie du luxe. Elle achève ainsi l'extension de son usine de La Ferté-Bernard quelques mois après l'acquisition de la société sarthoise Adine.

Directeur industriel Coffrets de Pustrerla 1880, Stéphane Transon dirige les sites sarthois de Cherré et Mayet, ainsi que celui d’Oradour-sur-Glane. il a également la responsabilité de trois autres sites britanniques du groupe.
Directeur industriel Coffrets de Pustrerla 1880, Stéphane Transon dirige les sites sarthois de Cherré et Mayet, ainsi que celui d’Oradour-sur-Glane. il a également la responsabilité de trois autres sites britanniques du groupe. — Photo : Cédric Menuet

À Cherré, à côté de La Ferté-Bernard, Pusterla 1880 finalise les travaux d’agrandissement de son usine de fabrication de packaging de luxe. Un site qui totalise à présent 8 000 m² d'un seul tenant et entièrement dédié à la production de coffrets cartonnés pour le secteur de la cosmétique. 2,5 millions d’euros ont été investis dans la réorganisation des lieux. "Auparavant, nous avions 4 500 m² pour la production et 2 500 m² pour la logistique. Entre les deux bâtiments, il y avait un vide que nous avons comblé pour les réunir", explique Stéphane Transon, directeur industriel de la division Coffrets de ce groupe italien, fort de 1 000 salariés pour 200 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le site sarthois augmente ainsi ses capacités en passant de 5 à 8 lignes de production. Pour les installer au sein de cette usine de 150 salariés, l’activité logistique a été externalisée auprès du groupe Ziegler, voisin immédiat de Pusterla 1880. Un passage couvert a même été aménagé entre les deux sites facilitant ainsi la circulation des flux. "Nous nous recentrons sur ce que nous savons faire, reprend le dirigeant. Ziegler était déjà notre transporteur et nous stockions de la marchandise chez eux faute de place."

Gagner de nouveaux marchés

Présent à Cherré depuis le rachat en 2009 de la société Cazelles, Pusterla 1880 a fait de cette implantation son siège social pour la France. En plus des 150 personnes de Cherré, le spécialiste du packaging premium compte une autre usine près de Limoges, à Oradour-sur-Glane. Ce site d’une centaine de salariés étant voué pour moitié à la cosmétique et pour l’autre au secteur des vins et spiritueux. Le groupe revendiquant en 2020 un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros réalisé dans l’Hexagone. Ainsi depuis quatre ans, Pusterla 1880 investit fortement en Sarthe. À Cherré, c’est une première salve de 7 millions d’euros qui a déjà été injectée dans le renouvellement du parc machines et son automatisation. "Il a été décidé que cette usine serait dédiée à la clientèle cosmétique avec une production haute cadence. Augmenter nos capacités de production doit ainsi nous permettre de prendre de nouveaux marchés auprès de grandes maisons de luxe que nous n’avons pas encore en portefeuille."

Synergies avec le groupe Adine

Ces nouvelles lignes de production vont également permettre à l’entreprise de gagner en souplesse et de lisser son activité de fabrication de coffrets sur l’année. Car ses marchés sont soumis à la forte saisonnalité des fêtes, conduisant l’usine sarthoise à intégrer jusqu’à 200 intérimaires dans ses ateliers en haute saison. Dans cette optique, Pusterla 1880 peut à présent compter sur l’appui industriel d’Adine. Également spécialiste du packaging haut de gamme pour la cosmétique, ce groupe sarthois a été intégré à Pusterla 1880 en début d’année. Il emploie 130 personnes et réalise 15 millions d’euros de chiffre d’affaires à travers ses sociétés Adine (fabrication de coffrets) et Thermoform (fabrication de cales en plastique pour les coffrets), toutes deux installées à Mayet dans le sud de la Sarthe, et l’imprimerie nantaise Chiffoleau. Adine a néanmoins ouvert ses marchés au fil des années vers des secteurs comme la papeterie ou l’alimentaire. "C’est une acquisition qui va dans le sens de notre volonté d’augmenter nos capacités de production, ajoute Stéphane Transon. Son parc machines se marie bien avec le nôtre ce qui va nous aider à combler certaines périodes creuses de fabrication." Bien qu’ayant des clients en commun avec le site de Cherré, Adine conservera ses marchés au sein de Pusterla 1880.

Directeur industriel Coffrets de Pustrerla 1880, Stéphane Transon dirige les sites sarthois de Cherré et Mayet, ainsi que celui d’Oradour-sur-Glane. il a également la responsabilité de trois autres sites britanniques du groupe.
Directeur industriel Coffrets de Pustrerla 1880, Stéphane Transon dirige les sites sarthois de Cherré et Mayet, ainsi que celui d’Oradour-sur-Glane. il a également la responsabilité de trois autres sites britanniques du groupe. — Photo : Cédric Menuet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail