Le Mans

Attractivité

Pourquoi Le Mans capte les grands projets logistiques

Par Cédric Menuet, le 07 avril 2017

Trois plateformes logistiques sont actuellement en construction à proximité du Mans. Des investisseurs séduits par les facilités routières du territoire, malgré un foncier qui se raréfie.

A Champagné, la Socamaine achève la construction d'une tour de 42 mètres de haut pour 6 000 m² d'emprise au sol. Elle permettra le stockage de 35 000 palettes sur 17 niveaux. A côté de ce site, c'est un bâtiment de 12 000 m² qui sort de terre pour le stockage des produits frais de la centrale régionale d'achat d'E.Leclerc.
A Champagné, la Socamaine achève la construction d'une tour de 42 mètres de haut pour 6 000 m² d'emprise au sol. Elle permettra le stockage de 35 000 palettes sur 17 niveaux. A côté de ce site, c'est un bâtiment de 12 000 m² qui sort de terre pour le stockage des produits frais de la centrale régionale d'achat d'E.Leclerc. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Elles poussent comme des champignons cette année. Trois énormes plateformes logistiques sortent actuellement de terre à proximité du Mans. Principale implantation, Logidis à Allonnes. Un site de 76 000 m² remplaçant l'ancienne base d'approvisionnement de Carrefour en zone industrielle sud du Mans, représentant un investissement estimé à 50 millions d'euros.Toujours dans la grande distribution, Socamaine, la centrale régionale d'achat E. Leclerc, ajoute 18 000 m² à ses entrepôts de Champagné pour 66 millions d'euros. Enfin à Voivres-Lès-Le Mans, c'est Alliance PR qui construit 10 000 m² de plateforme logistique afin d'approvisionner en pièces détachées une trentaine de concessions Peugeot, Citroën et DS de l'Ouest.

Trois chantiers représentant 128 millions d'euros d'investissement pour plus de 100 000 m² de surfaces logistiques. « 10 ans après l'arrivée de l'A28 au Mans, on capitalise enfin sur ce positionnement géographique. De grands groupes comme Socamaine et Logidis restent et s'agrandissent sur le territoire de la métropole, sans subsides publics », appuie Jean-Marie Macouin, délégué général de Le Mans Développement. Sur son territoire, la collectivité dédie 165 hectares à la logistique sur les communes d'Yvré-l'Évêque et Allonnes, à proximité des échangeurs des autoroutes A28 et A11. Bien que contrainte de s'agrandir en partie en hauteur, la Socamaine poursuit son développement à Champagné avec la construction de deux bâtiments, dont une tour de 42 mètres de haut. « Il y a des perspectives au Mans ; l'A28 amenant de nouveaux axes logistiques. Elle assure notre avenir à Champagné », déclarait en novembre dernier son président Jean-François Huet au Journal des entreprises. Même constat à Voivres-Lès-Le Mans. « Nous avons retenu ce site pour notre plateforme, car la ville est bien desservie par la route et a une position centrale dans l'Ouest », appuie Didier Berrezaï, président d'Alliance PR. Située en dehors du périmètre de Le Mans Métropole, la commune sait faire valoir ses atouts. Depuis 2010, elle accueille en effet la plateforme Schenker-Joyau et les entrepôts MB Log dont la centaine de salariés assure la logistique de l'enseigne Mr Bricolage.

Raréfaction du foncier

L'attrait de l'étoile autoroutière mancelle assure ainsi au territoire de belles implantations, au détriment de parcs d'activité créés dans les territoires à proximité des échangeurs. Toutefois la tendance pourrait marquer le pas, faute de terrains disponibles pour des activités grandes consommatrices de foncier. À Allonnes, la zone du Monné, qui accueille le chantier Logidis, ne dispose plus que de 23 hectares libres sur 156. La zone d'Auvours à Yvré-l'Evêque s'étend, elle, sur seulement huit hectares. Du côté de l'agence de développement économique du Mans, la question est prise au sérieux. « Le foncier disponible est en effet une problématique sur laquelle nous travaillons. On mise aujourd'hui sur les locaux qui se libèrent. Il y a de grandes surfaces libres pouvant intéresser certains opérateurs », rassure Jean-Marie Macouin. Des places se libèrent en effet en zone industrielle sud et l'ancienne plateforme Logidis représente un beau potentiel. Sur un terrain de 20,4 hectares, 75 000 m² d'entrepôts seront libérés par Carrefour d'ici à la fin de l'année. Un bâtiment divisible, avec possibilité d'un embranchement ferroviaire. « En dehors des grandes implantations, nous avons également des acteurs du transport, de la logistique et de la messagerie qui sont en réflexion pour s'agrandir sur les zones d'Allonnes et Yvré », ajoute Jean-Marie Macouin. La demande d'installation reste également présente. Le Mans Développement a récemment été sollicité pour trouver 25 hectares de foncier en vue de l'implantation d'une nouvelle plateforme logistique.

A Champagné, la Socamaine achève la construction d'une tour de 42 mètres de haut pour 6 000 m² d'emprise au sol. Elle permettra le stockage de 35 000 palettes sur 17 niveaux. A côté de ce site, c'est un bâtiment de 12 000 m² qui sort de terre pour le stockage des produits frais de la centrale régionale d'achat d'E.Leclerc.
A Champagné, la Socamaine achève la construction d'une tour de 42 mètres de haut pour 6 000 m² d'emprise au sol. Elle permettra le stockage de 35 000 palettes sur 17 niveaux. A côté de ce site, c'est un bâtiment de 12 000 m² qui sort de terre pour le stockage des produits frais de la centrale régionale d'achat d'E.Leclerc. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.