Mayenne

Technologies

Pourquoi Laval est devenue la capitale de la réalité virtuelle

Par Cédric Menuet, le 15 mars 2019

Depuis 1999, le salon Laval Virtual place chaque année la préfecture mayennaise au centre du petit monde de la réalité virtuelle et augmentée. Derrière la notoriété, une filière complète s’est structurée localement.

Le Laval Virtual attire chaque année près de 20 000 visiteurs, professionnels et grand public.
Le Laval Virtual attire chaque année près de 20 000 visiteurs, professionnels et grand public. — Photo : Kevin Rouschausse - Ville de Laval

Près de 20 000 visiteurs sont attendus du 20 au 24 mars pour le 21e Laval Virtual. Depuis sa création en 1999, le salon de la réalité virtuelle et augmentée est devenu l'une des références en France du secteur. La ville s’est même dotée en 2017 d’un Laval Virtual Center, un bâtiment de 3 000 m² hébergeant les équipes du salon, une antenne des Arts et Métiers, ainsi que la vingtaine d’ingénieurs du pôle technologique Clarté. « Ils ont été équipés au début des années 2000 d’un des premiers outils d’immersion en réalité virtuelle en Europe, ce qui a permis d’attirer l’attention des grands groupes sur Laval. Aujourd’hui, Clarté travaille avec Airbus, Renault ou encore Naval Group », détaille Laurent Chrétien, directeur du Laval Virtual.

Cet essor, la préfecture mayennaise la doit à son ancien maire François d’Aubert. Ancien secrétaire d’État à la Recherche entre 1995 et 1997, l’élu mise sur la réalité virtuelle, technologie alors embryonnaire, pour dynamiser sa ville. Le pôle Clarté est ainsi créé dès 1998, et le Laval Virtual l’année suivante.

Entreprises internationales et régionales

Laurent Chrétien, directeur du Laval Virtual depuis 1993.
Laurent Chrétien, directeur du Laval Virtual depuis 1993. - Photo : Jean-Charles Druais

20 ans plus tard, l’événement réunit la communauté mondiale de la réalité virtuelle et attire les grands comptes internationaux tels que Microsoft, Dassault Systèmes ou Technicolor. « Ils savent que la qualité est au rendez-vous, ce qui explique que nous soyons assez sélectifs sur les exposants », poursuit Laurent Chrétien.

Cet engagement qualitatif impose donc à l’organisateur d’élargir sa zone de chalandise. Depuis 2013, les équipes de Laval Virtual travaillent à cette internationalisation contribuant à passer de 80 exposants à l’époque, à 320 en 2018. Conséquence, la fréquentation suit la même tendance. Les 3 500 visiteurs professionnels de 2013 sont devenus 9 200 l’an passé, accompagnés de près de 10 000 curieux venus le week-end, temps réservé au grand public.

De la Mayenne à Las Vegas

Néanmoins, le Laval Virtual n’oublie pas les entreprises locales. « A Laval, beaucoup d'entre elles ont déjà utilisé la réalité virtuelle pour répondre à une problématique de formation, de design ou de maintenance. C’est aussi le rôle de Clarté d’aller à la rencontre des entreprises régionales pour leur porter du conseil », explique Laurent Chrétien.

D’autres, positionnées sur le créneau de la réalité virtuelle et augmentée, voient le salon comme un véritable centre de ressources sur cette technologie. « Laval Virtual nous intéresse à double titre, à la fois en tant qu’exposant et visiteur. C’est l’occasion de rencontrer nos pairs, de voir ce que chacun fait, de nous informer des nouveautés, mais c’est aussi pour nous une vitrine », souligne Jérôme Duhamel, dirigeant de Pulpsoft, à Cholet (Maine-et-Loire).

Néanmoins, le salon peut-il encore peser alors que la réalité virtuelle est désormais mature ? « Le Laval Virtual était à l’origine un salon autour d’une technologie compliquée qui s’est depuis démocratisée. Aujourd’hui, on y va pour trouver du service, des partenaires ou faire de la veille. Moins pour découvrir des technologies », appuie Mickaël Marseul, du studio Myoken, au Mans (Sarthe). Des innovations qui sont aujourd’hui présentées au CES de Las Vegas, bien loin de la Mayenne.

Le Laval Virtual attire chaque année près de 20 000 visiteurs, professionnels et grand public.
Le Laval Virtual attire chaque année près de 20 000 visiteurs, professionnels et grand public. — Photo : Kevin Rouschausse - Ville de Laval

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.