Maine-et-Loire

Industrie

Phyteurop agrandit son site de Montreuil-Bellay pour produire des bio-intrants

Par Olivier Hamard, le 28 septembre 2022

Phyteurop Industries va investir dans une unité supplémentaire de 1 600 m2, sur son site industriel de Montreuil-Bellay, en Maine-et-Loire. L’entreprise, qui formule et fabrique des produits de protection des plantes, a en effet passé un accord de partenariat de production avec la société d’agritech Elicit Plant, qui a mis au point une solution pour réduire les besoins en eau du maïs et du soja.

Phyteurop va dédier une nouvelle unité de 1 600 m2 à la production de bio-intrants sur son site de Montreuil-Bellay.
Phyteurop va dédier une nouvelle unité de 1 600 m2 à la production de bio-intrants sur son site de Montreuil-Bellay. — Photo : Phyteurop Industries

Le montant de l’investissement n’est pas rendu public, mais sur le site industriel qu’elle exploite à Montreuil-Bellay, en Maine-et-Loire, la société Phyteurop Industries, filiale de Bioline by InVivo, va reconstruire à la place d’un bâtiment qui sera démoli une unité de 1 600 m2, qui sera uniquement dédiée à la production de bio intrants. Cette décision accompagne la signature d’un partenariat de production signé entre l’entreprise de Montreuil-Bellay, unique site à capitaux français dans l’hexagone de formulation de produits phytosanitaires, conventionnels et biologiques, et la société d’agritech Elicit Plant : Installée à Moulins-sur-Tardoire, en Charente, elle a débuté il y a quelques mois la commercialisation en France de sa technologie de bio-intrant à base de phytostérols, molécules d’origine végétale, suite à l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché en 2021. Ces produits permettent aux plantes de résister au stress hydrique.

Des gains de rendement de 10 %

Le partenariat signé avec Phyteurop Industries (60 M€ de CA 2021) va permettre à Elicit Plant d’augmenter les capacités de production de ses produits BEST-a, dédiés pour l’un aux cultures du maïs et pour l’autre à celles du soja. "À l’heure où les agriculteurs sont confrontés au défi du changement climatique, indique Jean-François Déchant, président d’Elicit Plant, il est urgent d’apporter des solutions innovantes et respectueuses de l’environnement. Avec des gains de rendement observés de l’ordre de 10 %, notre produit contribue à pérenniser les filières. La dynamique actuelle avec nos clients et prospects en France et à l’étranger nous conduit à anticiper une très forte croissance pour notre produit phare le BEST-a Maïs et cet accord stratégique et structurant avec un acteur leader s’inscrit dans notre logique de développement ambitieux".

5 millions de litres par an

Reconnue comme l’une des 560 scale-up françaises les plus prometteuses, l’entreprise Elicit Plant, lauréate du programme French Tech Agri20, a été créée en 2017. Elle emploie actuellement une cinquantaine de personnes en France, au Brésil et en Ukraine, deux pays où elle a obtenu une autorisation de mise sur le marché pour ses produits en avril 2022. Elle vise plusieurs millions d’hectares cultivés à l’échelle mondiale dans les prochaines années. De son côté, Phyteurop, avec l’investissement réalisé à Montreuil-Bellay, va dédier sa nouvelle unité aux bio-intrants, pour le compte d’Elicit Plant et d’autres partenaires. "Ce 1er partenariat valide notre choix de procéder à un investissement majeur sur notre site pour construire une nouvelle entité qui sera totalement dédiée à la production et la formulation des bio-intrants, indique Fabrice Buet, directeur général de Phyteurop. Nous souhaitons faire bénéficier à toutes les entreprises innovantes qui arrivent sur le marché de notre outil industriel, et de notre savoir-faire en termes de formulation : plus de 100 experts sur site de 22 000 m2 de bâtiments". L’unité devrait être opérationnelle pour la campagne 2023-2024 et produira jusqu’à 5 millions de litres de bio-intrants par an.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition