Maine-et-Loire

Industrie

PCM avance à l’aise dans ses pompes

Par Olivier Hamard, le 13 juin 2018

A Champtocé-sur-Loire, PCM conçoit et fabrique des produits de haute technologie pour les marchés de l'industrie, de l'agroalimentaire et de l'extraction pétrolière.

A Champtocé-sur-Loire, PCM conçoit et fabrique des produits destinés aux monde entier.
A Champtocé-sur-Loire, PCM conçoit et fabrique des produits destinés aux monde entier. — Photo : PCM

PCM fixe le cap des cinq années à venir. Le concepteur de pompes et de services associés, qui emploie la moitié de ses 600 salariés à Champtocé-sur-Loire, a défini un « plan 2022 » en huit objectifs dont l’amélioration de sa productivité, le renfort de sa compétitivité et de sa place de leader technologique. Il s'agit pour la PME de continuer de croître sur ses marchés et de rivaliser, surtout dans le secteur pétrolier, avec de grands acteurs généralistes qui n’ont pas toujours sa souplesse et son savoir-faire spécifique. « Nous allions flexibilité et passion du défi technique, assure Frédéric Garde, directeur général délégué de PCM, qui réalise 90 millions d’euros de chiffre d’affaires. Il y a désormais moins d’acteurs sur le marché et nous voulons maintenir cet esprit pionnier et innovant, en proposant toujours de nouvelles solutions rentables et en développant notre offre de services. »

Petit parmi les grands

PCM, qui emploie 38 nationalités différentes, réalise environ 70 % de son activité hors de France. « Il nous faut rester fort dans nos trois marchés de niche et présent sur différents secteurs géographiques. Cette diversité et cette souplesse permettent d’amortir en cas de crise », défend le dirigeant. Nous recrutons beaucoup sur place des ingénieurs, des techniciens et dans les métiers liés à la supply chain, jusqu'à la livraison chez nos clients. »

En développant des produits et des services sur ses trois marchés, PCM veut aussi poursuivre l’effort sur la formation et le recrutement, avec actuellement 25 alternants et une moyenne d’âge descendue à moins de 40 ans. Grâce à la diversité de ses marchés et malgré la crise, PCM a multiplié en dix ans ses effectifs et son chiffre d’affaires par 1,75. Et la PME angevine, en continuant d'innover, entend bien renforcer sa place de petit parmi les grands.

23 implantations mondiales

Créée à Vanves en 1932, PCM est un groupe français coté en bourse qui conserve un actionnariat à 80 % familial. Si le siège est en région parisienne, Champtocé-sur-Loire en est le centre névralgique, avec sa plus importante usine, son service R&D de 40 personnes et ses services supports pour le monde entier. À l’entrée du site, on accueille en sept langues, et il se passe rarement une semaine sans qu’une délégation étrangère ne vienne visiter PCM. Avec 23 implantations dans le monde, la PME travaille dans 90 pays pour installer des produits conçus… en Anjou.

« À partir de la fabrication de pompes, activité initiale de PCM, nous avons su développer des systèmes et des services associés sur les marchés de l’industrie, de l’agroalimentaire et l’extraction du pétrole et du gaz, explique Frédéric Garde. Dans le pétrole, nous avons réalisé des innovations importantes, avec en particulier une pompe totalement en métal, qui permet d’extraire à des températures élevées. 2014 et 2015 ont été deux années difficiles, mais nous avons su nous diversifier en développant d’autres offres commerciales et nous avons conservé toutes nos compétences. »

A Champtocé-sur-Loire, PCM conçoit et fabrique des produits destinés aux monde entier.
A Champtocé-sur-Loire, PCM conçoit et fabrique des produits destinés aux monde entier. — Photo : PCM

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail