Le Mans

Services

Oui Care assoit son ancrage au Mans

Par Cédric Menuet, le 19 septembre 2019

Le groupe de services à la personne Oui Care (marque O2, notamment) construit actuellement son siège social au pied de la gare du Mans. Un ensemble de 7 500 m² qui accueillera 450 salariés en octobre 2020.

Oui Care installe son siège au bord des voies ferrées, en gare du Mans.
Oui Care installe son siège au bord des voies ferrées, en gare du Mans. — Photo : Groupe Oui Care

15 ans après son arrivée en Sarthe, Guillaume Richard lance la construction au Mans du nouveau siège social de son groupe Oui Care. 450 salariés en prendront possession en octobre 2020. Derrière ce chantier, c’est une véritable vitrine que s’offre le spécialiste des services à la personne, avec cet immeuble de 6 étages pour une superficie de 7 500 m², situé à 100 mètres de l’entrée sud de la gare du Mans.

Objectif avoué du dirigeant et fondateur de Oui Care Guillaume Richard : attirer les talents au Mans, notamment les cadres parisiens. « Nous avons des ambitions fortes et besoin de gens extrêmement compétents sur des fonctions de direction. Or 60 % des cadres français vivent en Île-de-France. »

Employant 18 000 personnes dans son réseau de 450 agences en France, Oui Care s’est structuré ces dernières années autour de neuf marques : O2 Care Services, Apef, France Présence, La Conciergerie O2, Assidom, FamiHero, Nounou Expert, Interdomicilio et Silver Alliance. Un ensemble qui pèse 280 millions d’euros de chiffre d’affaires et ambitionne d’atteindre le milliard d’euros sous 7 ans.

Une vitrine pour attirer les talents

Pour séduire, Oui Care joue donc la carte du bien-être au travail, avec ce bâtiment qui disposera de 180 places de parking, dans un quartier où le stationnement se raréfie, d’une crèche et de 1 000 m² d’extérieurs végétalisés. « La particularité du siège sera ses toits utilisables pour 95 % de la surface en terrasse. Soit 2 500 m² pour des moments de détente et de travail », détaille le PDG, muet sur l’investissement réalisé dans ce quartier général nouvelle génération.

Un cadre de travail censé inciter à la mobilité, arguant de la proximité et des facilités de déplacement entre Paris et Le Mans. « Nos annonces de recrutement proposeront aux Franciliens de venir travailler à 8h10 à la gare Montparnasse. Comme le TGV pour Le Mans part à 8h14, ils arriveront au bureau une heure plus tard ! Nous compterons le trajet en train comme temps de travail. » Une solution déjà expérimentée par ses principaux collaborateurs, qui effectuent quotidiennement les trajets entre Le Mans, Paris, Angers et Tours.

Oui Care installe son siège au bord des voies ferrées, en gare du Mans.
Oui Care installe son siège au bord des voies ferrées, en gare du Mans. — Photo : Groupe Oui Care

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.