Sarthe

Biotech

Odyssée Environnement fait sa croissance au vert

Par Cédric Menuet, le 17 juillet 2019

Le spécialiste du traitement des eaux industrielles lance cette année Odylife, un produit antitartre développé à partir d’une plante. Odyssée Environnement revoit en effet sa stratégie en se positionnant sur des produits plus vertueux.

Spécialisée dans le traitement des eaux industrielles, Odyssée Environnement réalise chaque année 40 000 analyses dans son laboratoire de Requeil.
Spécialisée dans le traitement des eaux industrielles, Odyssée Environnement réalise chaque année 40 000 analyses dans son laboratoire de Requeil. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Odyssée Environnement fait sa révolution. Basée à Requeil, dans le sud-Sarthe, l’entreprise est spécialisée dans le traitement des eaux industrielles et développait jusqu’à présent des produits chimiques destinés à prévenir la corrosion, l’entartrage ou encore le développement de micro-organismes au sein des installations industrielles. Qu’il s’agisse de réseaux d’eau chaude sanitaire, de circuit de chauffage urbain, de chaudière vapeur ou encore de tours de refroidissement, la PME sarthoise intervient ainsi dans une trentaine de pays. « Aujourd’hui, nous changeons de métier, en rendant nos produits plus vertueux pour l’environnement. L’objectif est de sortir de la chimie du pétrole et de l’extraction minière afin de proposer des actifs à base de plantes faiblement impactant pour l’environnement mais garantissant une performance », explique Jérôme Mougel, directeur général d’Odyssée Environnement. Il aura ainsi fallu huit années de recherche pour mettre au point Odylife, un produit aux propriétés antitartre, développé à partir d’une plante traitant le calcul rénal. Le projet a même reçu le grand prix innovation dans les technologies par le ministère de la Transition écologique ainsi qu’un soutien de 600 000 euros de la part de l’Ademe.

Production à forte valeur ajoutée

Fabrice Chaussec, directeur du site sarthois, Amaury Buvignier, docteur et ingénieur R&D, et Jérôme Mougel, directeur général d'Odyssée Environnement.
Fabrice Chaussec, directeur du site sarthois, Amaury Buvignier, docteur et ingénieur R&D, et Jérôme Mougel, directeur général d'Odyssée Environnement. - Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

« Nos produits font économiser de l’eau et de l’énergie, mais le mot chimie reste mal perçu. Nous voulons donc aller plus loin », poursuit le dirigeant. Outre un changement de logo, Odyssée Environnement a même créé un nouveau mot pour qualifier son métier : « hydroéthicien ». Un terme se référençant aux notions d’économie verte et d’écologie industrielle. « Nous nous positionnons sur des produits innovants à forte valeur ajoutée. Il s’agit de vendre mieux plutôt que de vendre plus. » Déployé d’ici à la fin de l’année, Odylife va soutenir la croissance d’Odyssée Environnement. C’est du moins les attentes de ses dirigeants. Créée en 2006, l’entreprise connaît en effet une croissance annuelle de 10 %, affichant un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros en 2018. Elle emploie 64 personnes entre l’usine sarthoise de Requeil, son centre de formation parisien, son pôle de gestion à Pau et ses deux filiales en Allemagne et au Mexique. Un développement réalisé seul. « Nous ne souhaitons pas ouvrir le capital. Nous préférons rester maîtres chez nous », assène Jérôme Mougel.

Doubler l’usine

Les objectifs d’Odyssée Environnement s’avèrent ambitieux. La production d’Odylife doit atteindre les 100 tonnes en 2020 et doubler l’année suivante. Sous cinq ans, la société entend passer la barre des 20 millions d’euros de chiffre d’affaires, réalisé pour moitié à l’international, avec 150 salariés, et développer son pôle de R & D. Pour atteindre ces objectifs, Odyssée Environnement doit gagner des mètres carrés. L’extension livrée en août 2018 a été saturée en quelques mois. Unique site de production de l’entreprise, l’usine de Requeil doit donc doubler de taille pour répondre à ces enjeux. Toutefois, la réalisation de cet agrandissement à Requeil n’est pas encore actée.

Spécialisée dans le traitement des eaux industrielles, Odyssée Environnement réalise chaque année 40 000 analyses dans son laboratoire de Requeil.
Spécialisée dans le traitement des eaux industrielles, Odyssée Environnement réalise chaque année 40 000 analyses dans son laboratoire de Requeil. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.