Industrie

NP Créations : Premier gros marché à l'export

Par Bénédicte Hascoët, le 04 décembre 2015

Textile Le fabricant saumurois - et seul en France - de coussins d'extérieur et parasols vient de remporter son premier contrat à l'export, en Italie. En parallèle, il lancera en 2016 sa marque haut de gamme, Edenia, qui sera commercialisée en magasins spécialisés.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Fabriquer en France des coussins d'extérieur et des parasols et être rentable, c'est possible ! L'entreprise saumuroise NP Créations le prouve avec un chiffre d'affaires qui a quadruplé en 6 ans (8 millions d'euros en 2015 pour un résultat net de 208.000 ?) et un premier gros contrat remporté cette année à l'export.




Premier fournisseur de coussins en France

Pourtant, le dernier fabricant de coussins français revient de loin. En 2008, la société (Neyrat Peyronie à l'époque) est en liquidation judiciaire. Elle est reprise par Franck Rizzin, l'actuel dirigeant qui conserve 36 des 140 salariés et réalise un premier exercice à 2,3 M?. Il table dès le départ sur le Made in France et le volume. « J'ai rapatrié toute la production et j'ai effectué un gros travail de sourcing. J'ai apporté une vision plus industrielle », raconte cet ancien dirigeant d'un site de plasturgie. Pour lui, l'objectif est clair : faire du volume pour être agressif sur les prix. Si l'activité est tirée à 70 % par le coussin avec plus d'un million de pièces fabriquées par an, de nouveaux produits affichent une belle croissance. La Chilienne notamment, une chaise longue en tissu dont NP a lancé la fabrication en 2012 pèse aujourd'hui plus d'1 millions d'euros de chiffre avec une production passée de 800 pièces la première année à 70.000 aujourd'hui ce qui en fait désormais le leader sur le marché français (+ de 50 % des parts). Une place de premier fournisseur dans l'Hexagone que la société revendique aussi sur les coussins et les parasols (plus de 60.000 par an). L'activité coussins pour animaux se développe elle aussi (8 % du CA en 2015 pour 5 % deux ans auparavant), une nouvelle gamme verra le jour en 2016-2017. « Nous avons identifié ce marché comme étant important. Nous allons proposer des coussins plus décoratifs avec des matières issues de l'ameublement. C'est un produit qui ira plus vite à l'export que le jardin, nous allons d'ailleurs participer pour la première fois cette année à un salon d'animalerie en Allemagne. »




Cap sur












les marchés européens

L'international. Un vecteur de croissance pour le dirigeant qui se positionne depuis début 2015 sur les marchés européens en ciblant les filiales de ses clients français et en prenant un agent en Italie. Une démarche qui se concrétise dès 2016 avec l'obtention de son premier gros marché à l'export avec Leroy Merlin Italie (50 magasins), un contrat estimé à « environ 400.000 ? de commandes » par Franck Rizzin. En parallèle, les produits NP Créations feront leur entrée dans des magasins spécialisés en Belgique et en Espagne. Jusqu'à présent, ils étaient uniquement commercialisés en France, en magasins spécialisés - jardineries et enseignes de bricolage - qui représentent 53 % des ventes et en grandes surfaces alimentaires (Système U, Carrefour Leclerc, Auchan, Intermarché...).




Les secrets du Made in France

Dans cette PME qui emploie 52 personnes en CDI - une centaine en période de pic de production liée à la saisonnalité des produits, d'octobre à avril -

les mots d'ordre sont innovation et Made in France. 150.000 ? sont investis annuellement en R & D et acquisition de machines. « Nous restons toutefois sur des métiers de savoir-faire où il est compliqué d'automatiser même si nous accélérons sur ce volet. » 80 % des collections sont renouvelées chaque année grâce à un atelier de stylisme intégré pour être en mesure de répondre à ce marché de renouvellement. En lançant la marque Easy for life il y a 5 ans (garnissage de billes de polystyrène) notamment avec les " poires ", des gros poufs pour l'extérieur, le fabricant s'est encore renforcé sur le marché français en proposant des produits tendance mais volumineux, donc difficilement importables. Si NP achète bien évidemment sa matière première hors d'Europe, tous les cylindres de gravure de tissus sont imprimés en région lyonnaise. Pareillement, les armatures de parasols qui ne sont plus fabriquées en Europe viennent de Chine, mais « sont assemblées ici ce qui nous permet aussi d'être moins impactés par la parité euro/dollar », souligne le dirigeant. En mai 2015, NP Créations a acquis 30 % de la société Combelle (60 salariés) avec le groupe de puériculture angevin Candide (70 % des parts). L'emblématique fabricant auvergnat de meubles en bois pour enfants lui fournit désormais un tiers des armatures nécessaires à la fabrication des Chiliennes. « Cela nous donne une indépendance en matière d'approvisionnement, nous continuons avec un fournisseur roumain, mais nous avons rapatrié toute la partie que nous achetions en Pologne. » Positionnée sur les premiers prix, entrée et milieu de gamme, NP lancera en 2016 sa marque haut de gamme, baptisée Edenia. « Le but est de montrer ce qu'on est capable de faire en travaillant des matières plus riches et plus nobles sur tous nos produits. » Cette gamme, réservée aux magasins spécialisés, sera pour l'instant commercialisée en exclusivité dans les jardineries Truffaut. Avec le déploiement de ses gammes et l'export, Franck Rizzin table sur une croissance à deux chiffres en 2016 et un chiffre d'affaires de 10 M?.



Bénédicte Hascoët

NP Créations



(Allonnes) P-dg : Franck Rizzin CA 2015 : 8 millions d'euros 52 salariés 02 41 53 52 52 www.npcreations.fr

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition