Pays de la Loire

Industrie

MG-Tech regarde hors des frontières

Par Olivier Hamard, le 12 mars 2019

Fabriquant des lignes d’emballage pour l'agroalimentaire, MG-Tech se tourne désormais vers l’international et va aussi cette année plus que doubler la surface de son usine de Champtocé-sur-Loire (Maine-et-Loire).

MG-Tech conçoit et fabrique à Champtocé-sur-Loire des lignes de suremballage principalement pour le secteur agroalimentaire.
MG-Tech conçoit et fabrique à Champtocé-sur-Loire des lignes de suremballage principalement pour le secteur agroalimentaire. — Photo : MG-Tech

Dans deux à trois ans, MG-Tech, qui fabrique des lignes d’emballage majoritairement pour le secteur agroalimentaire, voudrait réaliser 20 à 25 % de son chiffre d’affaires à l’export, contre 5 à 10 % actuellement, selon les années. Bien implantée dans les Pays de la Loire avec son siège social en Vendée, l’entreprise va aussi doubler la surface de son site de Champtocé-sur-Loire.

Mécanisme, automatisme et robotique

En décembre dernier, MG-Tech s’est renforcé en intégrant Leanlog et ses 23 personnes, en région parisienne :

Philippe Roppart et Eric Gautier sont tous les deux à la tête de MG-Tech, qui emploie 150 personnes.
Philippe Roppart et Eric Gautier sont tous les deux à la tête de MG-Tech, qui emploie 150 personnes. - Photo : MG-Tech

« Nous concevons et fabriquons des lignes automatisées qui effectuent le suremballage avec tous les systèmes d’identification nécessaires, explique Philippe Robart, directeur du groupe MG-Tech : les machines forment la boîte en carton, la remplissent, la mettent en caisse puis sur palette. Avec le rachat de Leanlog, on va pouvoir récupérer cette palette et l’emmener jusqu’au magasin de notre client, à l’entrée de la logistique. » MG-Tech travaille à la fois la partie mécanique, l’automatisme et la robotique, avec à Champtocé-sur-Loire plus de 40 salariés, de la R & D jusqu’à la fabrication des lignes, l’installation et la formation des opérateurs chez le client. « Nous travaillons sur des machines communicantes avec une maintenance préventive 4.0, précise Philippe Robart. Le client demande un service très complet et veut avoir aussi la maîtrise de son coût d’exploitation. Pour cela, il faut des machines connectées avec une analyse fine des données. »

Agrandissement du site angevin

Lorsque MG-Tech travaille avec l’étranger, c’est actuellement toujours avec un client français, qui passe commande d’une installation pour un de ses sites. L’entreprise veut passer à la vitesse supérieure : depuis l’automne dernier, elle a désormais un agent au Maroc, sera présente en 2020 au salon mondial Interpack en Allemagne et vient de recruter un responsable export. « Nous nous préparons depuis trois ans pour cela, explique Philippe Robart. Nous nous sommes organisés pour pouvoir projeter des gens ponctuellement à l’étranger. Nous allons dans un premier temps identifier des zones d’implantation éventuelle. » Là où certains gros concurrents sont très spécialisés, rares sont ceux qui, comme MG-Tech, proposent des fins de ligne complètes équipées de machines standards ou très complexes, répondant à des besoins basiques ou particulièrement spécifiques. Le potentiel à l’étranger est donc important et l’entreprise pense avoir désormais la maturité pour s’attaquer seule à une clientèle internationale.

À Champtocé-sur-Loire, MG-Tech réalise un peu moins de la moitié des 30 millions d’euros du chiffre d’affaires du groupe, qui a réparti des activités complémentaires sur cinq sites, en Vendée, en Ille-et-Vilaine, dans l’Orne et désormais en région parisienne. Cette année, le site angevin passera de 1 500 à 3 300 mètres carrés, dont 1 200 d’atelier, et va aussi recruter. MG-Tech ne ferme pas non plus la porte à de nouvelles acquisitions, pour gagner en compétences, se renforcer sur le marché français et s’ouvrir durablement à l’international.

MG-Tech conçoit et fabrique à Champtocé-sur-Loire des lignes de suremballage principalement pour le secteur agroalimentaire.
MG-Tech conçoit et fabrique à Champtocé-sur-Loire des lignes de suremballage principalement pour le secteur agroalimentaire. — Photo : MG-Tech

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture