Mayenne

Formation

Max'Sens Innovations veut accompagner les lycéens pour leur Grand oral

Par Cédric Menuet, le 23 juin 2021

Créatrice de solutions d’apprentissage et d’entraînement à l’oral, la start-up de Laval met ses outils d’immersion virtuelle au service des lycéens. Max’Sens Innovations veut en effet les accompagner dans le passage de leur nouvelle épreuve du Grand oral.

Startupper parisien, Lazare Aké a fondé Max’Sens Innovations fin 2017. L’entreprise est hébergée à Laval, au sein du Village by CA La Licorne.
Startupper parisien, Lazare Aké a fondé Max’Sens Innovations fin 2017. L’entreprise est hébergée à Laval, au sein du Village by CA La Licorne. — Photo : Cédric Menuet

Habituée au marché des professionnels, Max’Sens Innovations avance à présent ses pions auprès des particuliers. La start-up de Laval (Mayenne) propose désormais ses outils de formation aux lycéens pour les aider à préparer le passage de leur Grand oral, une nouvelle épreuve du baccalauréat au cours de laquelle ils doivent notamment présenter leur projet d’orientation, et qui a pour objectif de les familiariser à la prise de parole en public.

Former des orateurs, c’est en effet le cœur de métier de Max’Sens Innovations. Par un panel d’outils de simulation, la jeune pousse propose ainsi des programmes d’entraînement à l’oral permettant de s’exercer à passer un entretien d’embauche, à réaliser une présentation de projet, à travailler à distance ou encore à gérer un conflit. Des solutions déclinables à l’infini. "Notre produit est tout à fait adapté à cette nouvelle épreuve du Grand oral. Nous mettons l’apprenant en situation depuis son ordinateur personnel afin qu’il travaille son aisance, gère son débit de parole et évite les hésitations", indique Lazare Aké, créateur de l’entreprise. Baptisé EDClass, ce nouveau produit se veut solidaire, Max’Sens Innovations ayant développé une offre à deux euros reversés à deux associations.

Levée de fonds en préparation

Une déclinaison de produits que Lazare Aké entend poursuivre. L’offre de Max’Sens Innovations est en effet structurée autour de différentes solutions faisant appel à la réalité virtuelle pour créer des simulations de situations professionnelles, et à l’intelligence artificielle pour développer des scénarios.

Pour accélérer son développement, le startupper envisage ainsi une nouvelle levée de fonds cette année, après celle de 2019 qui se montait à 500 000 euros. Un tour de table compris entre 1,2 et 1,8 million d’euros qui permettrait à la jeune pousse de commercialiser son offre à l’étranger. Employant cinq personnes, Max’Sens Innovations va également en profiter pour recruter. "Nous devrions être une dizaine à la fin de l’année et nous visons 30 personnes en 2022", précise le chef d’entreprise.

Startupper parisien, Lazare Aké est hébergé depuis trois ans au Village by CA la Licorne et accompagnée par Réseau Entreprendre Mayenne et Initiative Mayenne. La jeune entreprise, qui revendique 500 000 euros de chiffre d’affaires réalisé sur deux ans, compte en réaliser 800 000 euros de plus d’ici à février 2022.

Startupper parisien, Lazare Aké a fondé Max’Sens Innovations fin 2017. L’entreprise est hébergée à Laval, au sein du Village by CA La Licorne.
Startupper parisien, Lazare Aké a fondé Max’Sens Innovations fin 2017. L’entreprise est hébergée à Laval, au sein du Village by CA La Licorne. — Photo : Cédric Menuet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail