Investissement

Les grands projets 2019 en Maine-et-Loire et Sarthe

Par Cédric Menuet, le 03 janvier 2019

Les différentes annonces d’implantations et d’extensions d’entreprises ou encore d’aménagements constituent autant de grands chantiers à suivre en 2019. Tour d’horizon de cinq de ces projets majeurs programmés sur les départements de Maine-et-Loire et Sarthe.

A Angers, le promoteur rennais Giboire construit au total quatre immeubles totalisant 13 000 m² de bureaux et de commerces dans le quartier de la gare.
A Angers, le promoteur rennais Giboire construit au total quatre immeubles totalisant 13 000 m² de bureaux et de commerces dans le quartier de la gare. — Photo : Olivier Hamard - Le Journal des entreprises

- Angers et Le Mans bétonnent leurs quartiers d’affaires

Les constructions de bâtiments tertiaires se multiplient à Angers et Le Mans. En Sarthe, le promoteur tourangeau Artprom relance les projets dans le quartier de la gare du Mans. Ainsi, un ensemble de 12 000 m² neufs va sortir de terre en 2019. Constitué de trois bâtiments, il accueillera notamment Enedis à l’horizon 2020. Artprom achève également le programme Axès en gare nord avec la livraison au printemps 2019 d’un bâtiment de 2 000 m² qui accueillera le siège de la société mancelle Serveurcom. Déménagement aussi pour le groupe Oui Care qui se fait bâtir un nouveau siège de 8 000 m² dans le secteur.

A Angers, c’est le promoteur rennais Giboire qui achève 13 000 m² dans le futur quartier d’affaires Cours Saint-Laud. L’assureur niortais Maif s’y est déjà installé dans 1 200 m², quand la Caisse des Dépôts et Malakoff Médéric se préparent également à pousser les murs. La bonne santé du marché immobilier local irrigue également la périphérie de l’agglomération. A Trélazé, le groupe angevin Orexim prévoit la construction de deux immeubles de bureaux totalisant 9 500 m², d’ici à 2020.

- Le Trigone fait le plein à Angers

Immeuble de bureaux Trigone, à Angers.
Immeuble de bureaux Trigone, à Angers. - Photo : Olivier Hamard JDE

Le bâtiment Trigone se remplit à Angers. L’immeuble et ses 17 000 m² de bureaux accueillent déjà depuis l’automne Gamm Vert Synergie et ses 35 salariés, un chiffre qui devrait doubler dans les 5 ans, une société assurant l’exploitation de 90 magasins Gamm Vert en France. Elle sera rejointe en janvier par le groupe Verisure, spécialisé dans les systèmes connectés de protection et d’alarme, qui s’installe dans 4 500 m² début 2019. Une centaine d’emplois est prévus dans l’année. Les effectifs devraient grimper progressivement pour parvenir à 250 personnes sous 3 ans et 500 à terme, à l’horizon 2024.

Toujours dans ce même immeuble, un centre de relation client de Coriolis Service va investir un espace de 3 000 m², dès le mois de janvier 2019. Les effectifs monteront en charge progressivement pour atteindre 300 personnes en CDI au début de l’été prochain. Des vagues de recrutements successifs de 40 à 45 personnes étant planifiés jusqu’en juin 2019.

- Sadrin Rapin déménage

Pour s’agrandir, Sadrin Rapin prépare son déménagement. L’entreprise de génie civil et gros œuvre s’installera en effet dans l’ancienne usine Altia du Mans avant la fin 2019. Un site de 11 000 m² couverts qui va bénéficier d’un investissement de 3,5 millions d’euros sur trois ans, afin d’assurer l’aménagement des lieux. Comptant 140 salariés pour 37,6 millions d’euros de CA, Sadrin Rapin est une entreprise du groupe sarthois EJ qui totalise 75 millions d’euros de CA et emploie 450 collaborateurs en Sarthe.

- Une nouvelle usine pour E4V

Toujours au Mans, le fabricant de batteries pour véhicules électriques E4V construit de son côté une nouvelle usine. Opérationnel au printemps 2019, ce site de 3 000 m² va permettre à l’entreprise de doubler sa surface de production.

De quoi accompagner la croissance d’E4V qui a vu ses effectifs doubler en deux ans, atteignant près de 80 salariés. Dans le même temps, son chiffre d’affaires est passé de 11 à 18 millions d’euros sur son dernier exercice.

La future usine E4V du Mans sera livrée au printemps 2019.
La future usine E4V du Mans sera livrée au printemps 2019. - Photo : E4V

- La logistique se développe en Maine-et-Loire et Sarthe

Près d’Angers, deux projets conséquents ont été lancés en 2018. A Saint-Léger des Bois, le promoteur PRD construit pour Stam Europe un site de 42 000 m². Les travaux auront duré moins d’un an pour une mise en exploitation au 1er janvier 2019. XPO Logistics exploite la totalité du site pour approvisionner les magasins Leroy Merlin du grand Ouest, avec 300 emplois créés d’ici à 2021.

Sur cette même zone d’activité, le distributeur de médicaments Giphar ouvrira aussi en 2019 un site de 5 900 m² employant 70 personnes. A Verrières-en-Anjou, le groupe néerlandais Action lance cette année la construction d’une plateforme de 56 000 m², opérationnelle en 2020 avec à terme la création de 500 emplois.

En Sarthe, la société Le Hénaff, distributeur de matériels pour les professionnels du bâtiment et de l’industrie, va ouvrir au Mans une plateforme de 25 000 m² dédiées à ses clients du grand Ouest. Construit en deux tranches, le site emploiera à terme 90 personnes. A Château-du-Loir, les 21 000 m² de l’ancienne usine Harman ont été racheté par Paul Martin-Lalande, dirigeant de Fémilux à Brûlon. Il envisage en 2019 la création sur place d’une zone logistique de 8 000 m² pour les entreprises locales.

A Angers, le promoteur rennais Giboire construit au total quatre immeubles totalisant 13 000 m² de bureaux et de commerces dans le quartier de la gare.
A Angers, le promoteur rennais Giboire construit au total quatre immeubles totalisant 13 000 m² de bureaux et de commerces dans le quartier de la gare. — Photo : Olivier Hamard - Le Journal des entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture