Angers

Informatique

L’éditeur de logiciels NDP Systèmes s’installe dans de nouveaux locaux pour accompagner sa croissance

Par Olivier Hamard, le 23 novembre 2022

Installé dans un espace en location, l’éditeur de logiciel de gestion d’entreprise NDP Systèmes a doublé son effectif en moins de deux ans, passant de 16 à une trentaine de personnes. Il a fait l’acquisition d’un espace de 550 m2 dans le quartier de Belle-Beille à Angers où il s’installera au premier semestre 2023.

Thomas Lemaire a repris NDP Systèmes en janvier 2021. L’entreprise a doublé son effectif et le dirigeant envisage une dizaine de recrutements en 2023.
Thomas Lemaire a repris NDP Systèmes en janvier 2021. L’entreprise a doublé son effectif et le dirigeant envisage une dizaine de recrutements en 2023. — Photo : Olivier Hamard

Après avoir été l’un des premiers collaborateurs de NDP Systèmes à sa création en 2015, Thomas Lemaire a repris l’entreprise angevine en janvier 2021. Depuis, l’éditeur de logiciel a quasi doublé son effectif, avec une équipe de 30 salariés contre 16 il y a deux ans, et il a vu son chiffre d’affaires passer de 1 million d’euros en 2020 à 1,8 million d’euros cette année. L’activité est en forte croissance et les demandes ne tarissent pas. "Nous sommes spécialisés dans le logiciel d’ERP pour tous secteurs d’activité, témoigne Thomas Lemaire. Nos clients sont des entreprises, la plupart du temps des PME qui veulent investir dans un outil de gestion qui leur soit adapté. Nous avons une solution de base sur laquelle nous créons un logiciel sur mesure que nous installons et dont nous assurons la maintenance. Un projet correspond donc à un client."

Gestion des approvisionnements

En croissance et avec un effectif qui grandit, l’entreprise est à l’étroit dans les locaux qu’elle loue dans le quartier de Belle-Beille à Angers et a acquis 550 m2 de bureaux dans un bâtiment proche. "Nous investissons environ 1,5 million d’euros, témoigne Thomas Lemaire et nous devrions nous installer fin janvier ou début février 2023. Ce qui permettra de faire grandir NDP Systèmes dans son activité historique et dans ses projets connexes. "Nous avions en effet identifié chez les commerçants en ligne d’importants manques à gagner liés à la gestion des approvisionnements, indique Thomas Lemaire, avec des ruptures de produits ou des problèmes de surstock. Nous nous sommes associés avec une société rennaise, Airsoft Entrepôt, pour créer Goodstock." Cette structure distribue un logiciel fabriqué par NDP Systèmes, qui est une aide à la décision pour les acheteurs de l’e-commerce. Il leur permet de suivre et de piloter leurs marges. "Il est en place chez 6 acteurs clés de leur marché, indique Thomas Lemaire. Et nous travaillons actuellement avec de petites entreprises qui font entre un et dix millions d’euros de chiffre d’affaires. Sur la base du logiciel que nous avons créé, nous avons pas mal de demandes d’ajouts de fonctionnalités.

Activité logistique

Toujours pour répondre aux problématiques des e-commerçants, le dirigeant de NDP Systèmes travaille avec son partenaire rennais sur une offre logistique physique : une nouvelle entité devrait naître l’an prochain, appelée "flux tendu". "L’idée est de gérer le stock à la place du commerçant, ajoute Thomas Lemire, en assurant toute la logistique et les services qui vont avec, comme les envois, l’ajout d’une gravure sur un objet ou d’un mot manuscrit. Aujourd’hui, nous allons pouvoir proposer 2 500 m2 d’entrepôt dans un premier temps et toute la production logicielle sera assurée à Angers, les autres structures étant clientes de NDP Systèmes." Ce qui devrait accroître l’essor de l’entreprise angevine, en parallèle de son activité première qui continue de croître, surtout dans l’Ouest après s’être, à l’origine, développée dans le Nord et en région parisienne. Le dirigeant table en effet sur une dizaine de recrutements en 2023.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition