Angers

Formation

L’école de management Essca va ouvrir deux nouveaux campus en Espagne et au Luxembourg

Par Olivier Hamard, le 30 septembre 2022

À mi-parcours de son plan de développement Odyssée 20/24, l’école de management angevine Essca annonce l’ouverture de deux nouvelles implantations à l’international et l’accroissement de son engagement RSE.

L’Essca, créée à Angers en 1909, va ouvrir deux nouvelles implantations à Malaga, en Espagne, et au Luxembourg.
L’Essca, créée à Angers en 1909, va ouvrir deux nouvelles implantations à Malaga, en Espagne, et au Luxembourg. — Photo : Essca

Début 2020, l’école de management angevine Essca affichait ses ambitions avec un plan stratégique dévoilé pour quatre ans baptisé Odyssée 20/24. Il s’agissait pour l’établissement d’atteindre le top 30 des business schools européennes et d’entrer dans le cercle fermé du top 10 Français. Deux ans après le lancement de ce plan dans lequel il est prévu près de 100 millions d’euros d’investissements, l’Essca l’actualise et annonce deux prochaines ouvertures en Europe, continent sur lequel l’école a choisi de se recentrer.

Malaga et Luxembourg

En cette rentrée de septembre, l’Essca a ouvert un nouveau campus à Strasbourg, portant à 6 le nombre de ses implantations en France après Aix-en-Provence, Angers, Bordeaux, Lyon et Paris, auxquelles s’ajoutent deux à l’international, à Budapest (Hongrie) et Shanghai (Chine). En septembre 2023, l’école ouvrira un nouveau campus à Malaga, en Espagne. "Malaga est une ville en plein essor économique sans égal dans la région, assure Stéphanie Villemagne, directrice des opérations et du développement international de l’Essca, lié en partie à l’investissement dans un pôle technologique attractif pour des entreprises venues du monde entier comme Google. Son dynamisme est également dû à la présence de nombreux étudiants venus du monde entier. Sur 150 000 étudiants recensés en Espagne, près de 35 000 sont présents à Malaga." L’école angevine prévoit également l’ouverture d’un nouveau bureau au Luxembourg d’ici janvier 2024. En renforçant son ancrage sur le continent européen, elle veut aussi attirer des étudiants de pays frontaliers tout en facilitant la mobilité entre ses différents campus. " Ces 2 nouvelles ouvertures sont en totale adéquation avec le contexte géopolitique actuel et notre plan stratégique Odyssée 20/24, ajoute Jean Charroin, directeur général de l’Essca. Nous souhaitons ainsi encourager la mobilité intra-européenne de nos étudiants tout en prenant en compte notre responsabilité sociétale. Cela permettra notamment de faciliter leurs démarches administratives et de réduire leur empreinte carbone. "

Engagement RSE et nouvelles formations

À la rentrée 2021, l’Essca avait mis en place la modulation des frais de scolarité indexés sur le revenu des familles. Depuis, l’école a également développé de nouveaux dispositifs, tels que des politiques de prévention et de santé ou un renforcement de l’accompagnement psychologique et pédagogique des étudiants. Sir le plan environnemental, l’école veut atteindre la neutralité carbone de ses campus d’ici 2035 et prévoit pour cela d’aménager ses différentes implantations, comme à Aix-en-Provence ou Bordeaux. Du côté des formations qu’elle propose, l’Essca a entamé la refonte du cycle master de son programme Grandes Écoles, veut poursuivre le développement de son programme Bachelor en management international et veut déployer de nouveaux titres inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) et des formations interentreprises. Elle a pour cela signé en juin 2022 un partenariat avec l’agence Déclic, pour proposer aux dirigeants et collaborateurs d’entreprises des formations pour développer leur stratégie en matière de RSE.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition