Sarthe

Industrie

Leblanc Illuminations s’ouvre de nouvelles perspectives avec la 3D

Par Olivier Hamard, le 07 juillet 2022

Le concepteur manceau de décors lumineux Leblanc Illuminations a investi plus d’un million d’euros pour se doter d’un outil de production 3D, qui devrait lui permettre de s’ouvrir de nouveaux marchés, en dehors des produits saisonniers pour les fêtes de fin d’année.

Pour Arnaud Leschemelle, président du groupe Creative Show Industry, maison-mère de Leblanc Illuminations, les réalisations grâce à la technologie 3D vont permettre à l’entreprise de s’ouvrir de nouvelles perspectives.
Pour Arnaud Leschemelle, président du groupe Creative Show Industry, maison-mère de Leblanc Illuminations, les réalisations grâce à la technologie 3D vont permettre à l’entreprise de s’ouvrir de nouvelles perspectives. — Photo : Olivier Hamard

Traditionnellement, Leblanc Illuminations réalise 80 % de sa facturation chaque année entre début octobre et début décembre. Le concepteur de décors lumineux travaille en effet, dans son usine du Mans, quasi-exclusivement auprès de collectivités pour les fêtes de fin d’année. En se dotant d’un outil de production 3D, l’entreprise mancelle de 142 personnes créée en 1958 et aujourd’hui intégrée au groupe CSI (Creative Show Industry, 53 M€ de CA, 360 salariés) s’ouvre un nouveau champ de possibilités et veut désaisonnaliser son activité." Nous avons investi plus d’un million d’euros entre les robots 3D, la R & D, la formation et l’aménagement du bâtiment, indique Arnaud Leschemelle, président de CSI. Nous avons acquis le premier de nos deux robots il y a un an et nous en avons installé deux autres dans notre filiale en Roumanie."

25000 décors par an

Leblanc Illuminations utilise, pour ses produits en impression 3D qui permettent de proposer des créations complémentaires aux décors réalisés par son activité traditionnelle de chaudronnerie aluminium, trois types de matières : des plastiques recyclés, des déchets électroménagers - dont le prix est trois fois plus élevé- ou des matières biosourcées, jusqu’à 12 fois plus chères. Chacune d’elles, réutilisable, permet d’obtenir des couleurs et des effets différents, avec des résistances variées aux intempéries.

Leblanc Illuminations réalise environ 25 000 décors par an, principalement pour les fêtes de fin d’année.
Leblanc Illuminations réalise environ 25 000 décors par an, principalement pour les fêtes de fin d’année. - Photo : Leblanc Illuminations

L’entreprise mancelle, qui produit 25 000 décors chaque année, a réalisé 28,45 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021, dont 25 % à l’export via une quarantaine de distributeurs et ses filiales au Canada, au Mexique et en Grande-Bretagne. Elle possède aussi une usine de production en Roumanie, qui fabrique majoritairement des produits standardisés.

De nouvelles propositions

Avec une croissance moyenne de 7,5 % tous les ans depuis 2015, l’entreprise devrait dépasser les 30 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année. " Nos décors sont commercialisés dans une quarantaine de pays, précise Arnaud Leschemelle, de Singapour en Israël en passant par l’Allemagne, la Suède ou les pays d’Afrique. En renforçant l’industrialisation au Mexique, nous allons fabriquer là-bas pour l’Amérique du Sud, les États-Unis et le Canada. Au Mans, nous travaillerons plus pour la France et l’Europe."

En ajoutant à son savoir-faire la fabrication d’éléments en 3D, Leblanc Illuminations entend bien gagner de nouveaux marchés. "Cela nous offre un tas de nouvelles possibilités de décors, indique Arnaud Leschemelle. Nous pouvons maintenant proposer d’autres produits aux collectivités pour les fêtes de Noël et venir aussi dans les centres-villes à d’autres périodes de l’année, avec des décors illuminés ou non. L’objectif est de réaliser des séries mais nous pouvons aussi fabriquer des choses sur mesure." Leblanc Illuminations a également un autre atout dans sa manche : l’audiovisuel, second pied du groupe CSI, qui emploie 75 personnes et réalise plus de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires : "En plus des décors, appuie le dirigeant, nous pouvons aussi apporter un côté spectacle et cela suscite de l’intérêt chez les collectivités."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition