Maine-et-Loire

Transport

Le transporteur Ageneau mise sur le gaz

Par la rédaction, le 02 février 2017

En croissance de 5%, le transporteur choletais annonce 20 recrutements cette année et fait ses premiers pas à l’export. Un axe qui pèse déjà 7% de son chiffre d’affaires. Dans un même temps, le groupe vient de s’équiper de deux véhicules gaz et table sur 10 nouveaux moteurs de ce type en 2018.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Pour le groupe choletais spécialisé dans le transport (avec 220 véhicules), la logistique et la manutention, le projet ne date pas d’hier. Engagé dans la charte Ademe (réduction des émissions de CO2) depuis 2012, le transporteur a démarré les premiers tests sur véhicule gaz il y a déjà deux ans. À l’époque, l’autonomie du véhicule était de 250 à 300 km avec peu de possibilités d’approvisionnement sur la route. « Aujourd’hui, on arrive à faire 1 500 km et le réseau de distribution de gaz naturel est en cours de construction. Si les tests sont concluants et le chaînage d’approvisionnement bon, ça peut changer notre politique d’achat », annonce Philippe Ageneau, co-gérant du groupe qui table sur une dizaine de nouveaux moteurs gaz en 2018 malgré un coût à l’unité « 30 à 40 % supérieur » à un moteur diesel et un contrat d’entretien multiplié par deux. « C’est un gros investissement, mais c’est aussi un pari pour l’avenir avec des véhicules respectueux de l’environnement et plus silencieux que les diesels. Si on ne s’y met pas maintenant, à terme on ne pourra plus rentrer dans les villes… »

Les deux nouveaux camions seront dans un premier temps destinés aux trajets Pays de la Loire/Île de France, présence de stations gaz oblige… En parallèle, l’entreprise qui mène une politique d’éco-conduite depuis plusieurs années, a ouvert son propre centre de formation agréé en janvier 2016. Elle y forme sur ses sites d’Angers, Nantes, Cholet et Paris ses collaborateurs mais aussi des conducteurs extérieurs. 200 stagiaires ont été accueillis l’an passé, dont 50 % d’externes. « C’est une activité en plein développement, notre objectif est d’accueillir 300 stagiaires cette année. »

Ouverture à l’international

Depuis 2015, le transporteur s’est lancé à l’international. Un axe qui représente 7 % de son chiffre d’affaires 2016 (50 millions d’euros). « Nous sommes désormais en capacité d’organiser tous les transports joignables par la route sur l’Europe. » Un pôle dédié de huit personnes a été créé. « L’objectif était de pouvoir répondre à nos clients français qui vont à l’export. Et c’est une autre carte dans notre jeu, on parle sept langues sur le pôle ! Avec ce nouvel atout, nous pouvons accompagner réellement nos clients sur leurs projets d’export. »

20 recrutements en 2017

En croissance d’environ 5 % tous les ans, Ageneau Group investit pour accompagner son développement. Sur son parc d’abord avec 50 nouveaux véhicules en 2016 (5 millions d’euros d’investissement) ; ses différents sites (2 000 m² d’extension en 2016 sur sa plateforme de l’Essonne, NDLR) ; son système informatique remis à plat avec la géolocalisation des véhicules ; mais également sur les hommes. Employant actuellement 400 collaborateurs, le groupe vient d’embaucher 18 personnes en contrat de professionnalisation et annonce 20 recrutements supplémentaires en 2017.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition