Maine-et-Loire

Transport

Le transporteur Ageneau crée son centre de formation pour attirer les recrues

Par Olivier Hamard, le 13 mai 2019

Basé à Cholet, dans le Maine-et-Loire, le groupe de transport Ageneau a créé une filiale pour assurer lui-même la formation au métier de chauffeur routier. Une quarantaine de personnes devraient être opérationnelles cette année.

Le groupe familial Ageneau a créé sa propre filiale pour assurer la formation de futurs conducteurs et recruter dans un secteur en tension.
La groupe familial Ageneau a créé sa propre filiale et assure la formation de futurs conducteurs pour recruter dans un secteur en tension. — Photo : Olivier Hamard JDE

Sur le plan des recrutements, le transport routier compte actuellement parmi les secteurs les plus en tension. Pour attirer des candidats et répondre à cette pénurie de chauffeurs, le groupe de transport routier Ageneau, qui emploie 420 collaborateurs, a créé sa propre entreprise de formation.

6 mois d’apprentissage, 10 mois en entreprise

Cette année, une quarantaine de personnes sortiront des deux centres de formations situés dans le Maine-et-Loire, à Andrezé et à Brain-sur-l’Authion. Ils seront alors aptes à prendre la route au volant d’un camion de la société. Créée en mars 2018, l’entreprise Ageneau Formation, qui emploie 9 personnes, est née de la volonté du groupe familial choletais de valoriser le métier.

Guillaume Ageneau, directeur général Ageneau Transport
Guillaume Ageneau, directeur général Ageneau Transport - Photo : Ageneau Group

« Jusqu’alors, nous faisions passer des titres professionnels avec des partenaires centres de formation, précise Guillaume Ageneau, directeur général d’Ageneau Transport. Mais, au-delà de l’obtention du permis nécessaire à la conduite, nous voulions insister sur d’autres aspects tout aussi importants, comme la lecture d’une carte routière, le bâchage ou encore la mise à quai. Nous avons donc choisi de former nous-mêmes, pour l’entreprise mais aussi pour nos confrères et nos clients. »

Ageneau Formation a obtenu un agrément de la Direccte pour faire passer le titre professionnel sur porteur et sur tous véhicules, jusqu’à 44 tonnes. Pendant six mois, les stagiaires, en contrat professionnel, sont formés à la conduite et au métier, avant d’intégrer l’entreprise pour une période de 10 mois, accompagnés d’un tuteur. « Pour la première session de 8 personnes, nous avons obtenu 100 % de réussite, confie Thierry Marot, responsable de formation. Nous avons maintenant deux nouveaux groupes de 9 et 11 stagiaires de tous âges, qui ont été recrutés principalement sur des critères de motivation et venant d’horizons très différents. »

Des journées « job dating » pour recruter

Pour accompagner les stagiaires, la filiale d’Ageneau Group a formé trois personnes parmi ses salariés, un effectif complété par trois autres professionnels de l’apprentissage de la conduite exerçant déjà dans d’autres centres.

Sur son site d’Andrezé, installé dans l’ancienne usine de charrues Naud, Ageneau Formation propose même de faire passer les différents Caces (pour les caristes) et dispose d’un pont roulant. L’entreprise assure également les formations continues obligatoires pour les chauffeurs routiers sur ses deux sites. Et pour attirer les futurs conducteurs, elle a organisé des journées de job dating, lors desquelles elle a pu recruter de futurs stagiaires.

« Nous accordons beaucoup d’importance au savoir-être pour nous assurer que nos conducteurs de demain seront en phase avec l’esprit de l’entreprise. »

« Au-delà de la motivation des candidats, précise Guillaume Ageneau, nous accordons aussi beaucoup d’importance au savoir-être, pour nous assurer que nos conducteurs de demain seront en phase avec l’esprit de l’entreprise. Volontairement, nous avons souhaité des groupes d‘au maximum 12 personnes et, pendant leur cursus, les stagiaires côtoient déjà leurs futurs collègues. On sent déjà, pour ceux de la première promotion, sortis récemment, que l’intégration est plus facile. »

Thierry Marot est responsable de formation de la filiale d'Ageneau Group.
Thierry Marot est responsable de formation de la filiale d'Ageneau Group. - Photo : Olivier Hamard JDE

Pendant leur formation, les stagiaires sont rémunérés et devraient signer un CDI dans l’entreprise à l‘issue des 10 mois qui suivront l’obtention de leur permis. En attendant, le programme est dense, alternant entre pratique et théorie. « À Andrezé et à Brain-sur-l’Authion, précise Thierry Marot, nous avons aménagé des pistes pour poids lourds avec les lignes et le marquage nécessaires, et la possibilité de manœuvrer pour la mise à quai. Entre le code, la conduite, la réglementation, la lecture de cartes ou encore les notions techniques et mécaniques, la formation est assez intense. »

Se démarquer pour attirer les candidats

Peu d’entreprises de transports ont créé leur propre structure de formation pour les futurs conducteurs. « À notre connaissance, nous ne serions que deux en France, selon Guillaume Ageneau. C’est un investissement sur le long terme, puisque nous formons les gens pour les conserver dans l’entreprise. » Car le groupe continue de croître, avec un chiffre d’affaires de 55 M€ en 2018, en hausse de 10 %. Il devrait augmenter d’autant cette année.

Ageneau se doit donc de renforcer son effectif, aujourd’hui constitué de 420 personnes, dont 300 chauffeurs. L’an passé, l'entreprise a même réalisé deux films, postés sur Internet, au ton léger et volontairement décalé, pour inviter jeunes ou moins jeunes à découvrir les métiers du transport : « Il est indispensable de communiquer positivement, soutient Guillaume Ageneau, et que les gens prennent conscience que le secteur du transport a beaucoup évolué. Dans une période où le recrutement est compliqué, il nous faut savoir nous démarquer. »

Le groupe familial Ageneau a créé sa propre filiale pour assurer la formation de futurs conducteurs et recruter dans un secteur en tension.
La groupe familial Ageneau a créé sa propre filiale et assure la formation de futurs conducteurs pour recruter dans un secteur en tension. — Photo : Olivier Hamard JDE

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture