Maine-et-Loire

Industrie

Le spécialiste du luminaire ASled relocalise à Cholet une partie de sa production

Par Olivier Hamard, le 06 mai 2022

Créé en 2013, le groupe ASled a décidé de relocaliser une partie de sa production de luminaires actuellement fabriqués en Chine. Il a pour cela déménagé dans de nouveaux locaux à Cholet (Maine-et-Loire) et investi dans un outil industriel.

Emmanuelle et Gautier Renoux ont créé en 2013 ASled, qui relocalise aujourd’hui à Cholet une partie de la fabrication de ses produits d'éclairage.
Emmanuelle et Gautier Renoux ont créé en 2013 ASled, qui relocalise aujourd’hui à Cholet une partie de la fabrication de ses produits d'éclairage. — Photo : Olivier Hamard

Depuis 2013, ASled, concepteur et fabricant de luminaires à base de Led, ne cesse d’enrichir sa gamme de produits. Le groupe familial (4,7 M€ de chiffre d'affaires, 21 salariés), initialement installé à la Séguinière, près de Cholet (Maine-et-Loire), dans un site de moins de 2 000 mètres carrés, conçoit tous ses produits localement et en fait fabriquer la plupart en Chine. Il a même acquis, en 2015, 60 % des parts d’une entreprise chinoise. 90 % de la production de cette société de 23 personnes, devenue joint-venture et appelée ASlightup, est destinée à ASled, qui commercialise ensuite les produits auprès de distributeurs spécialisés dans toute la France. 70 % du catalogue du groupe est constitué de spots, les 30 % restants de produits plus volumineux comme des projecteurs d’intérieur et d’extérieur. La fabrication de ces produits spécifiques est aussi sous-traitée en Chine, auprès d’autres entreprises. "Nous souhaitons relocaliser cette production, confie Gautier Renoux, codirigeant du groupe ASled avec son épouse Emmanuelle Renoux. L’objectif est de mieux maîtriser la fabrication et l’adaptation de ces produits à la demande, ce que nous effectuons déjà ici avec des opérations de réglage. Cela va permettre aussi de diminuer l’impact environnemental et des coûts de transport."

1,5 million d’euros d’investissement

Pour relocaliser cette production, la PME s’est installée dans un local de 2 800 mètres carrés qu’elle loue dans la zone du Cormier, à Cholet. Elle a investi au total 1,5 million d’euros : des machines pour environ 450 000 euros, de la marchandise, un fonds de roulement et la digitalisation du process. L’effectif d’ASled, actuellement de 21 personnes, va aussi se renforcer : "Nous avons commencé à recruter pour lancer la fabrication en septembre et nous devrions monter en puissance pour être environ 40 en 2025, envisage Emmanuelle Renoux. La société grandit, nous l’avons lancée avec un spot et nous avons aujourd’hui dix pages de catalogue. Le développement est difficile à mener avec la distance et il nous faut être au plus près de la production."

Fabrication d'éclairage sur mesure

La relocalisation d’une partie de la production va aussi permettre à ASled, qui prévoit un volume annuel de 8 000 à 9 000 unités fabriquées à Cholet, de lancer une nouvelle activité : la fabrication d’éclairage sur mesure, uniquement pour l’habitat, avec des rubans Led intégrés dans des profils aluminium. Ils pourront être choisis sur internet par le client particulier, qui fera appel à un installateur partenaire pour sa mise en place. "En maîtrisant la fabrication, nous pourrons proposer des délais rapides sur ce type de produits, indique Gautier Renoux. La relocalisation va nous permettre de proposer de vraies innovations et avancées technologies."

Pour les savoir-faire que le groupe ne maîtrise pas, comme la peinture ou l’extrusion, ASled a choisi de travailler avec des sous-traitants locaux, majoritairement dans la région et sans dépasser les frontières de l’Hexagone. "Nous internalisons au maximum, ajoute Emmanuelle Renoux, et nous intégrerons sans doute dans l’avenir de nouveaux savoir-faire, directement ou par croissance externe."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition