Maine-et-Loire

Industrie

Le spécialiste des solutions d'ouverture Assa Abloy investit pour pérenniser son site angevin

Par Olivier Hamard, le 19 juillet 2022

Le spécialiste suédois de la serrurerie Assa Abloy investit pour faire de son site angevin un centre d’excellence pour la fabrication de produits de quincaillerie architecturale. Il y renforce aussi la production de zamak, un alliage destiné aux entités du groupe en France et en Europe.

L’usine Assa Abloy de Longué-Jumelles bénéficie d’un investissement de 1,2 million d’euros pour devenir un centre d’excellence et renforcer sa production de zamak.
L’usine Assa Abloy de Longué-Jumelles bénéficie d’un investissement de 1,2 million d’euros pour devenir un centre d’excellence et renforcer sa production de zamak. — Photo : Philippe Eranian

Chaque année, le site du groupe suédois Assa Abloy (9,4 Md€ de CA 2021, 51 000 collaborateurs), spécialiste des solutions d’ouvertures de portes et de fenêtres, de Longué-Jumelles (Maine-et-Loire) bénéficie d’un investissement d’environ 800 000 euros pour assurer sa modernisation. L’usine angevine, qui fabrique des produits de quincaillerie architecturale sous plusieurs marques du groupe comme Vachette ou JPM (poignées, butées de portes, poignées de fenêtres, patères etc), va cette fois bénéficier d’un nouvel investissement de plus de 1,2 million d’euros.

"Le groupe ambitionne de faire de Longué-Jumelles un centre d’excellence pour la quincaillerie architecturale au sein de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), à travers la R & D et la fabrication, indique le géant scandinave. Le groupe s’est également engagé à relocaliser la production de ses composants zamak en France, "ce qui doit contribuer à la pérennisation des emplois". "Devenir centre d'excellence permettra de faire rayonner le savoir-faire du site auprès des autres entités à l'étranger", décrit-il.

Fournir les sites du groupe en France et en Europe

Le site industriel centenaire de Longué-Jumelles, longtemps connu sous le nom de l’entreprise Bezault avant son rachat par Assa Abloy en 1997, possède l’une des plus importantes fonderies de zamak en France. Mélange de métaux, essentiellement le zinc et l’aluminium, ce zamak est destiné à la production de l’usine angevine mais également à d’autres sites en France et à l’étranger. Le site a produit 1 600 tonnes de zamak en 2021.

Un volume que le groupe suédois veut encore renforcer : "La fonderie dispose d’une réserve capacitaire qui permet de produire à des prix très compétitifs, appuie Assa Abloy Capable de travailler tous les types de composants zamak qui sont aujourd’hui achetés au niveau externe, la fonderie a vocation à fournir toutes les entités du groupe Assa Abloy en France ainsi qu’en Finlande, en Suède et en Angleterre." Assa Abloy possède un autre site de production en France, à Sainte-Savine, dans l’Aube.

Centre d'excellence

À Longué-Jumelles, la matière première, qui arrive sous forme de lingots de zamak ou d’aluminium, est fondue dans des moules puis expédiée dans d’autres entités du groupe ou travaillée sur place. Les produits demeurant sur le site sont alors polis sur des îlots robotisés, chromés et anodisés avant une phase de finition. Chaque année, sortent ainsi de l’usine angevine entre 15 000 et 17 000 produits.

Le site, qui occupe une surface couverte de deux hectares et demi, emploie actuellement 250 personnes, dont 150 en production.

Pour qu’il devienne un centre d’excellence en renforçant du même coup la production de zamak, l’investissement mené par le groupe scandinave, soutenu à 50 % par l’État dans le cadre du plan France Relance, vise à le doter d’un centre d’usinage et d’outillage, avec notamment la création de nouveaux moules. Entamé cette année, ce plan d’investissement s’achèvera en 2023.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition