Le Mans

Aménagement

Le Mans va se doter d'un second campus universitaire en centre-ville

Par Cédric Menuet, le 09 septembre 2021

Un nouveau site universitaire sortira de terre à horizon 2026 dans le quartier de la gare du Mans. Un campus s’étendant sur 26 000 m² qui devrait permettre à la ville de passer de 12 000 à 20 000 étudiants dans les prochaines années.

Le Mans comptera dans les prochaines années un nouveau pôle universitaire, situé dans le quartier de la gare sud.
Le Mans comptera dans les prochaines années un nouveau pôle universitaire, situé dans le quartier de la gare sud. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Le Mans, ville universitaire. C’est l’ambition de son maire et président d’agglomération Stéphane Le Foll qui annonce la création d’un second campus, en centre-ville. Ce nouveau site universitaire prendra place dans le quartier d’affaires Novaxud, à proximité immédiate de la gare, sur une surface de 26 000 m², au milieu des immeubles de bureaux. "Nous avons une université au Mans, mais nous ne sommes pas considérés comme une ville universitaire. Pour cela, nous devons amener les étudiants dans la ville", appuie l’élu. Les travaux devraient ainsi débuter d’ici à 2026, avant la fin de son mandat. Ce nouveau pôle universitaire prévoit d’accueillir une école en actuariat - formant des spécialistes en assurance et finance -, un cursus de première année de médecine, une école d’infirmières et une salle de thèses. Objectif : passer dans un premier temps de 12 000 à 15 000 étudiants, pour à terme atteindre le cap des 20 000 apprenants.

Collaboration avec Angers

Stéphane Le Foll, maire du Mans et président de Le Mans Métropole.
Stéphane Le Foll, maire du Mans et président de Le Mans Métropole. - Photo : Cédric Menuet

L’arrivée prochaine de ses nouveaux étudiants s’intègre dans un contexte de rapprochement entre les pôles universitaires du Mans et d’Angers. Les deux universités se sont en effet fédérées en 2020 au sein d’une Comue (Communauté d’universités et d’établissements), gage de synergies et de complémentarité des enseignements. L’université catholique d’Angers ouvrant, de son côté, une antenne au Mans à la rentrée 2022. "Il n’y a pas de concurrence mais une dynamique commune entre nos deux villes, reprend Stéphane Le Foll. Ce nouveau campus se fait de plein accord avec Christophe Béchu, le maire d’Angers." Le Mans pourrait ainsi absorber le trop-plein d’étudiants angevins – 43 000 actuellement -, qui crée des tensions sur le logement.

Fin de l’aménagement de Novaxud

Le futur campus s’étendra sur 26 000 m² au sein du quartier tertiaire Novaxud, au Mans.
Le futur campus s’étendra sur 26 000 m² au sein du quartier tertiaire Novaxud, au Mans. - Photo : Cédric Menuet

Avec l’installation de ce campus, c’est la fin du cycle d’aménagement du quartier Novaxud, commencé à la fin des années 1980. D’un potentiel de 100 000 m², il reste encore 34 000 m² disponibles. Avec ses 26 000 m², le futur site universitaire constitue donc l’un des derniers grands chantiers de cette zone tertiaire. "Nous allons profiter de ce projet pour transformer ce quartier en une entrée de ville visible depuis le train. Le campus nous permettra de monter en hauteur", ajoute Stéphane Le Foll. Parmi les prochains aménagements, la construction d’une tour en bois de 29 mètres de haut qui devrait être livrée fin 2023 par le promoteur tourangeau Artprom, aménageur historique du quartier.

Le Mans comptera dans les prochaines années un nouveau pôle universitaire, situé dans le quartier de la gare sud.
Le Mans comptera dans les prochaines années un nouveau pôle universitaire, situé dans le quartier de la gare sud. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail