Distribution

Le groupe mayennais Douillet renforce ses positions dans l’Orne

Par Cédric Menuet, le 21 août 2020

Avec la reprise des Établissements Langeard dans l’Orne, le distributeur mayennais de machines agricoles Douillet complète son maillage du département et avance ses pions vers le Calvados voisin. Une opération de croissance externe qui se double de la construction d’un nouveau site dans le nord de l’Orne en 2021.

François-Xavier et Damien Douillet, directeur général et président du Groupe Douillet, au Horps en Mayenne.
Créé au Horps en 1970 par leur père Michel, le groupe Douillet est aujourd'hui dirigé par François-Xavier et Damien Douillet. Les deux dirigeants développent l'entreprise familiale sur les départements de la Mayenne, de la Sarthe et de l'Orne. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Pour ses cinquante ans, le groupe Douillet s’offre une dixième implantation. Basé au Horps, dans le nord de la Mayenne, le distributeur de machines agricoles reprend en effet les Établissements Langeard dans l’Orne. Une entreprise comptant 7 salariés et réalisant 1 million d’euros de chiffre d’affaires, cédée à la suite du départ en retraite de ses dirigeants. « Nous avons déjà deux bases dans l’Orne qui nous permettent de mailler le sud du département. Pour achever la couverture, nous voulions nous implanter dans le nord du territoire. Cette reprise d’activité nous permet de concrétiser le projet », explique Damien Douillet, président de ce groupe mayennais, fort de 160 salariés. Dans l’opération, le repreneur récupère ainsi tout un secteur géographique de distribution des engins agricoles de la marque New Holland dans l’Orne mais également dans le sud du Calvados. « Il s’agit de quelques cantons dans ce département, nous resterons sur la zone qui nous est concédée. Notre priorité, c’est de garder la proximité avec nos clients agriculteurs et entrepreneurs agricoles dans un rayon de moins de 40 kilomètres. » Revendiquant 58 millions d’euros de chiffre d’affaires, le groupe familial distribue sur ses différentes implantations de Mayenne, Sarthe et Orne les machines agricoles New Holland à travers sa filiale Douillet. Sa seconde société, SDEA, commercialisant les engins de la marque Case. Il adhère également au réseau Promodis, spécialiste de la distribution de pièces, équipements et matériels agricoles. Ainsi, le Mayennais développe ses activités au-delà de celles de concessionnaire vers le dépannage, l’entretien et la maintenance de véhicules et matériel.

Investissement dans l’Orne

La reprise des Établissements Langeard s’inscrit donc au cœur de ce positionnement de distributeur généraliste. « Comme la nôtre, leur clientèle évolue dans les domaines de la polyculture et de l’élevage. C’est un portefeuille que nous connaissons bien, avec un vrai potentiel de développement sur ce nouveau territoire », ajoute le directeur général du groupe, François-Xavier Douillet. Pour accompagner cette montée en puissance, les deux dirigeants vont investir 1,5 million d’euros dans la construction d’un nouveau site dans le nord de l’Orne, à Trun. Une dixième implantation qui permettra de regrouper les deux antennes de Langeard situées à Chambois et Louvières-en-Auge. Leurs salariés devraient ainsi intégrer fin 2021 un site flambant neuf, installé sur 1,5 hectare, comprenant des zones d’exposition de matériels et un bâtiment de 1 500 à 2 000 m² intégrant un magasin et un atelier. Quant à poursuivre l’expansion du groupe par croissance externe, les deux frères indiquent être à l’écoute des opportunités. « Nous voulons avant tout renforcer nos secteurs actuels. Mais il y a des logiques de concentration dans le milieu agricole, et des entrepreneurs arrivant en âge de céder. D’ailleurs, tous nos sites dans l’Orne ont été acquis par suite de départs en retraite », souligne François-Xavier Douillet.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition