Le Mans

Immobilier

Le groupe Maïté Marteau renoue avec le développement

Par Cédric Menuet, le 10 janvier 2019

Au Mans, le spécialiste de l’immobilier Maïté Marteau a terminé 2018 par l’ouverture d’une septième agence et d’une société de courtage en travaux. Sous cinq ans, le groupe entend poursuivre son développement avec de nouvelles implantations, hors Sarthe.

Spécialiste de l'immobilier, le groupe Maïté Marteau emploie 45 personnes en Sarthe
Spécialiste de l'immobilier, le groupe Maïté Marteau emploie 45 personnes en Sarthe — Photo : Maïté Marteau

2018 restera une année clé dans l’histoire du groupe Maïté Marteau. En plus de fêter ses 40 ans, ce spécialiste de l’immobilier au Mans repart en conquête en ouvrant une nouvelle agence immobilière, à Parigné-l’Evêque, au sud de l’agglomération mancelle. Cette septième implantation est la première depuis la création de l’antenne d’Arnage, en 2007. « Avec la crise, nous avons eu à cœur de conserver nos agences et nos effectifs plutôt que de poursuivre le développement. Nous y sommes parvenus. Aujourd’hui, nous voulons aller vers les zones rurales, où il y a de la demande. D’où la création de cette nouvelle agence », explique Ingrid Berceron, dirigeante de ce groupe familial de 45 personnes.

Fondé en 1978 par sa mère, Maïté Marteau, le réseau d’agences revendique un chiffre d’affaires de 2,2 millions d’euros réalisé sur ses activités de vente et location immobilière, gestion locative ou encore de transactions de locaux professionnels. Depuis son arrivée en 2001 à la tête de l’entreprise familiale, Ingrid Berceron a étoffé le maillage avec l’ouverture de plusieurs agences au Mans, puis en périphérie avec les bureaux de Coulaines et Arnage. « C’est un développement en forme d’escargot, d’où notre installation à Parigné-l’Evêque. Une ville à la campagne qui est un relais entre La Flèche et Château-du-Loir. »

Deux sociétés de courtage

Ingrid Berceron a repris Maïté Marteau en 2001.
Ingrid Berceron a repris Maïté Marteau en 2001. - Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

En 2011, Maïté Marteau tente un développement en franchise afin de grandir au-delà des frontières sarthoises. « Mais ça s’est révélé plus compliqué que prévu. En pleine crise, c’était compliqué de trouver des profils avec des compétences en gestion financière, commerciale et managériale, tout en ayant un apport en trésorerie personnelle. Nous avons reçu de nombreux candidats mais aucun ne nous a convaincu d’engager notre nom à ses côtés. » Cette même année, c’est donc vers le développement d’une nouvelle offre que se tourne le groupe du Mans, avec la création de Défi Finance. Une société de courtage en financement de projets immobiliers, renégociation de prêts et rachat de crédits, qui emploie aujourd’hui cinq personnes au Mans. Celle-ci est renforcé depuis quelques mois par Défi Travaux qui, sur le même modèle, propose à l’acquéreur d’un bien la gestion de son chantier. « Nous nous voulons facilitateurs en proposant des offres globales de services, résume Ingrid Berceron. Défi Finance permettant également de conforter le financement des clients de Maïté Marteau. »

Repousser les frontières

Toutefois, malgré ce retour au développement, la dirigeante entend demeurer prudente. 2019 sera une année de consolidation bien qu’elle se dise, à termes, ouverte aux opportunités. « Pourquoi ne pas aller vers le syndic de copropriété ? Nous avons des demandes de clients dans ce sens. » Ingrid Berceron pense toujours à repousser les frontières dans les départements limitrophes, « sous cinq ans avec des antennes locales ». Un développement qui pourrait se faire en création propre, croissance externe, ou même en relançant son projet de franchise.

Spécialiste de l'immobilier, le groupe Maïté Marteau emploie 45 personnes en Sarthe
Spécialiste de l'immobilier, le groupe Maïté Marteau emploie 45 personnes en Sarthe — Photo : Maïté Marteau