Mayenne

Industrie

Le fabricant des bancs de Paris BNR et la scierie Noël changent de mains

Par Florent Godard, le 18 novembre 2020

En Mayenne, Christian Noël, dirigeant de la scierie Noël et de la menuiserie BNR Profils, passe la main. La première société s’illustre en livrant ses volumes de bois dans le grand Ouest et en Angleterre. La seconde fabrique notamment du mobilier urbain, et s’apprête à livrer les nouveaux bancs publics de la ville de Paris.

Pierre Nogueira, dirigeant de la scierie Noël et de BNR à Larchamp, en Mayenne.
Âgé de tout juste 30 ans, Pierre Nogueira vient de reprendre la scierie Noël et la menuiserie BNR Profils qui emploient 15 salariés à Larchamp. — Photo : Florent Godard - Le Journal des entreprises

Les bancs publics de Paris, des jardinières pour le château de Versailles, des éléments de la passerelle qui mène au Mont-Saint-Michel… Nichée dans la campagne mayennaise, BAR Profils affiche de belles réalisations en matière de mobilier urbain et de pièces d’aménagement extérieur (bardage, lame de terrasse…). Une petite entreprise de 5 salariés, qui envoie littéralement du bois grâce à sa grande sœur - la scierie Noël et ses 10 salariés, située à 300 mètres de son atelier sur la commune Larchamp. Un fournisseur privilégié.

Ces deux sites, 10 000 m² de bâti au total, viennent d’être repris par Pierre Nogueira. Pour muscler son projet de reprise, ce jeune entrepreneur de 30 ans a formé un duo avec un investisseur ligérien, Grégoire Wambergue, actionnaire minoritaire à ses côtés. L’association de chefs d’entreprise Réseau Entreprendre lui apporte aussi son soutien.

Capter des marchés publics

Pierre Nogueira compte pérenniser la scierie, qui produit des planches, madriers et éléments de charpente, en bois de chêne et châtaignier français. Pour moitié à destination du Royaume-Uni, le reste partant vers les menuiseries et charpentiers de l'Ouest. Après une croissance de chiffre d’affaires de 1,6 million d’euros en 2017 à 2,1 millions en 2019, l’objectif sera de « stabiliser l’activité autour de 2,5 millions d’euros à moyen terme ».

Pour BNR Profils, l’enjeu sera de capter davantage de marchés publics à Paris et dans l’Ouest. « On sent une demande pour les bois durables et les fournisseurs locaux », note Pierre Nogueira. Ce dernier arrive au moment où la menuiserie vient de signer « un contrat de 800 000 euros sur 2020-2024 pour la livraison des nouveaux bancs publics de la ville de Paris, représentant plusieurs milliers de bancs en chêne. » Pour gagner de nouveaux marchés et croître au-delà des 500 000 euros de chiffre d’affaires actuel, Pierre Nogueira va diversifier son offre vers des bancs complets ou encore des charpentes agrémentées de bardages.

Il pourra ainsi s’appuyer sur sa scierie… et sur deux confrères normands. En effet, le sigle BNR renvoie à « Bellême, Noël et Raison », trois scieries associées à l’origine et toujours fournisseurs de BNR. Car même si leurs parts dans l’entreprise ont été rachetées par Pierre Nogueira, cette collaboration atypique entre concurrents se poursuit. « Pour livrer les bancs de Paris, Bellême a apporté une grande part de la matière première ces derniers mois. Seuls, nous n’aurions pas pu répondre », confie le chef d’entreprise.

Pierre Nogueira, dirigeant de la scierie Noël et de BNR à Larchamp, en Mayenne.
Âgé de tout juste 30 ans, Pierre Nogueira vient de reprendre la scierie Noël et la menuiserie BNR Profils qui emploient 15 salariés à Larchamp. — Photo : Florent Godard - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail