Sarthe

Automobile

Le fabricant de cabines Buisard s'allie au groupe Fortaco

Par Rémi Hagel, le 17 janvier 2022

L’ETI sarthoise Buisard, leader français des cabines d’engins, s’est associée à l’entreprise finlandaise Fortaco pour continuer de répondre à la demande et développer son activité à l’international.

Une ligne de soudure automatisée du fabricant Buisard, à Sablé-sur-Sarthe.
Une ligne de soudure automatisée du fabricant Buisard, à Sablé-sur-Sarthe. — Photo : Buisard

Fabricant de cabines d’engins basé à Sablé-sur-Sarthe, Buisard (56 M€ de CA en 2021, 67 M€ prévus pour 2022, 300 salariés plus 80 intérimaires) vient de s’allier au fabricant de cabines finlandais Fortaco, pour créer Fortaco Buisard Cabins. La transaction s’est close le 4 janvier. Le groupe nordique a pris une participation minoritaire de 35 % au capital de Buisard. Le dirigeant sarthois, Jean-Guy Cocaign, reste l’actionnaire majoritaire.

"On a zéro client en commun", précise ce dernier. Mais Fortaco et Buisard sont complémentaires, explique Lars Hellberg, de Fortaco Group : "Buisard est fort sur le marché de l’agriculture tandis que Fortaco est fort sur celui de la manutention, les secteurs miniers ou forestiers". Buisard produit plutôt de gros volumes de cabines, peu équipées, au contraire de Fortaco.

Intérêt géographique

L’intérêt de cette alliance capitalistique est surtout géographique : Buisard irrigue déjà 70 % du marché français (dont le fabricant de tracteurs Claas au Mans et celui de chariots élévateurs Manitou à Ancenis) et connaît une activité soutenue. L’entreprise avait besoin de points d’appui à l’étranger. "On ne met que 7 à 12 cabines sur un camion. Le coût de transport est important", explique Jean-Guy Cocaign.

Fortaco compte deux usines de cabines, l’une en Finlande, l’autre en Slovaquie, actuellement en sous-charge. Cette unité de production de Fortaco va aider Buisard à répondre aux commandes. Les cabines des engins de Volvo France (Ain) seront ainsi livrées depuis l’usine Buisard de Sablé-sur-Sarthe et depuis l’usine slovaque de Fortaco. Cette dernière pourra également approvisionner le fabricant d’engins agricole et de matériels de BTP Bobcat, qui possède un site en République Tchèque (en plus de celui de Pontchâteau, en Loire-Atlantique).

Nouvel atelier de 4 000 m² dans la Sarthe

La nouvelle alliance regarde aussi du côté de l’Inde, notamment suite à un accord entre Fortaco et le géant Tata en 2019 pour fabriquer des cabines pour des engins non routiers. "L’Inde est un marché phénoménal, il se vend notamment 500 000 tracteurs par an dans ce pays", indique le dirigeant de Buisard.

"On va grandir avec nos clients", poursuit Jean-Guy Cocaign. Pour l’heure, le site de Sablé va restructurer ses flux en remplaçant deux vieux bâtiments par un atelier neuf de 4 000 m², dédié au montage final. La pose de la première pierre est espérée à l’été 2023. S’étendant sur 25 000 m², l'usine sarthoise de Buisard produit environ 27 000 cabines par an pour les engins agricoles, de travaux publics et de manutention.

Le groupe Fortaco n’est pas présent que sur le marché des cabines. L’entreprise finlandaise emploie 2 500 salariés sur neuf sites, dont deux dédiés aux cabines. L’activité de Fortaco Buisard Cabins atteindra 140 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires total du groupe estimé à 340 millions d’euros. Fortaco fabrique aussi de grosses pièces équipant des engins non routiers (châssis de télescopiques, bras de pelleteuses, etc.).

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition