Maine-et-Loire

Artisanat

Le concepteur choletais de caravanes gigognes Beauer étend sa gamme

Par Olivier Hamard, le 17 septembre 2020

Sur le principe de sa caravane extensible, l’entreprise choletaise du Puy-Saint-Bonnet Beauer a imaginé une extension pour fourgon, présentée juste avant la crise sanitaire à Stuttgart, en Allemagne. Avec désormais 6 salariés, la start-up veut explorer une nouvelle clientèle.

Beauer - X-Van (49)
Eric Beau, fondateur de l'entreprise Beauer, a imaginé un aménagement modulable pour les Vans. — Photo : Olivier Hamard JDE

L’entreprise Beauer, au Puy-Saint-Bonnet, fabrique chaque année une vingtaine de ses caravanes extensibles se dépliant en quelques secondes, en deux modèles de 12 à 28 mètres carrés. Elle en a vendu à ce jour une centaine, la moitié pour une clientèle étrangère européenne. Parmi ses clients, un tiers sont des professionnels voulant y installer une agence ou des bureaux itinérants. Début 2020, l’entreprise a présenté dans un salon en Allemagne un nouveau concept, celui d’une extension pour tout type de van, sur le même principe que la caravane gigogne. « C’est une boîte installée à l’intérieur d’un van, précise Eric Beau, fondateur et dirigeant de Beauer, qui permet d’allonger le véhicule d’un mètre vingt et d’installer un lit à l’arrière. La boîte s’enlève en dix minutes et la modularité permet d’avoir deux véhicules en un : un van et un camping-car de quatre places. » L’entreprise a imaginé le même procédé pour des types de véhicules plus petits, de la gamme dite des ludospaces. « Aujourd’hui, il n’existe pas de solution qui propose un véhicule pluriel, ajoute Eric Beau. Le coût est moins élevé que celui d’une caravane et c’est aussi le moyen pour nous d’aller vers une clientèle plus familiale. »

Première présentation en France

De 150 000 euros de chiffre d’affaires en 2017, la start-up avait atteint 600 000 euros en 2019 et recruté deux personnes pour atteindre un effectif de 6 salariés. Cette année, elle pensait être partie pour faire encore mieux. Après la présentation à Stuttgart du nouveau concept, appelé X-Van, quelques commandes avaient suivi. Mais la crise sanitaire a imposé à l’entreprise une fermeture de deux mois et elle connaît un ralentissement depuis la rentrée, avec des commandes en baisse. D’importants salons ont été annulés, ce n’est donc qu’à la mi-octobre que le X-Van sera présenté en France, au Camper Van Week-end de Chantilly. « Nous restons confiants, affirme Eric Beau. Plus de 300 clients intéressés nous ont écrit pour demander des renseignements. Et le marché du véhicule de loisirs se porte bien, puisqu’il s’en vend environ 160 000 par an en Europe. » Pour décrocher de nouvelles commandes, Beauer a même un autre atout dans sa manche. La start-up finalise le projet d’une caravane extensible installée cette fois sur le châssis d’un véhicule. Le vacancier peut la poser, grâce à des vérins, sur un emplacement de camping et circuler ensuite en toute liberté. La première commande de cette Cell Car est arrivée au Puy-Saint-Bonnet et l’entreprise entend bien, avec elle aussi, séduire le public.

Beauer - X-Van (49)
Eric Beau, fondateur de l'entreprise Beauer, a imaginé un aménagement modulable pour les Vans. — Photo : Olivier Hamard JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail