Angers

Collectivité

Le chantier du centre de congrès d’Angers est achevé

Par Olivier Hamard, le 02 mai 2019

Inauguré en 1983, le centre de congrès d’Angers a subi une véritable cure de jouvence pour ouvrir à nouveau ses portes, avec la volonté d’être un acteur de poids pour développer le tourisme d’affaires.

Le centre de congrès a été agrandi de 400 mètres carrés donnant sur le jardin des Plantes.
Le centre de congrès a été agrandi de 400 mètres carrés donnant sur le jardin des Plantes. — Photo : Destination Angers

Avant le lancement de réhabilitation du centre de congrès, installé au cœur de la ville, l’idée avait été émise de reconstruire un équipement neuf, face au château, de l’autre côté de la Maine. Mais le coût du projet était trop élevé et le choix a été fait de lancer plutôt des travaux d’agrandissement et de modernisation du site, confiés à l’architecte angevin Frédéric Rolland. Le site se nomme désormais « Centre de congrès Jean Monnier », en hommage à l’ancien maire d’Angers, élu de 1977 à 1998 et décédé en octobre dernier. « Nous avons investi près de 20 M€ dans cette réhabilitation qui aura duré 18 mois, précise Roch Brancour, adjoint au maire d’Angers chargé de l’urbanisme. L’objectif est d’attirer encore plus d’événements à Angers en misant sur la proximité de Paris, la localisation de la ville au cœur des villes de l’ouest et en se servant du patrimoine local patrimoine et des atouts culturels comme outils d’attractivité. »

10 manifestations internationales à Angers d’ici la fin de l’année

Le centre de congrès d’Angers, outre le réaménagement de ses espaces, avec entre autres la réhabilitation complète de son auditorium de 1 200 places.

L'auditorium de 1200 places a été entièrement réaménagé.
L'auditorium de 1200 places a été entièrement réaménagé. - Photo : Olivier Hamard JDE

Le site a également été agrandi de 400 mètres carrés, avec un amphithéâtre de 150 à 250 places, donnant directement sur le jardin des Plantes attenant et une terrasse le surplombant. Au total, le site offre 3 000 mètres carrés d’espace modulable, dont 18 salles de réunion. « Nous allons accueillir d’ici la fin de l’année plus de 80 événements au centre de congrès précise Thierry Gintrand, directeur général de Destination Angers, dont une bonne partie à vocation professionnelle et certains de portée internationale. Au total, Angers recevra une dizaine de manifestations internationales d’ici décembre. » Le Global Forum en octobre, une manifestation autour de l’IoT, le congrès européen des bâtiments durables, le congrès international du chenin blanc ou encore le symposium international Greensys, autour de la culture sous serre, comptent ainsi parmi les événements accueillis.

Avec ce nouveau centre de congrès, Angers veut jouer un rôle dans le domaine des destinations touristiques d’affaires. Parallèlement à cette réouverture, la capacité hôtelière augmente : aux 2 600 chambres disponibles actuellement, viendront s’ajouter en fin d’année les 88 d’un hôtel 4 étoiles qui ouvrira près de la gare et en 2022 la centaine de chambres d’une résidence hôtelière haut de gamme, réalisée par la Compagnie de Phalsbourg dans le cadre de l’appel à projet Imagine Angers.

Le centre de congrès a été agrandi de 400 mètres carrés donnant sur le jardin des Plantes.
Le centre de congrès a été agrandi de 400 mètres carrés donnant sur le jardin des Plantes. — Photo : Destination Angers