Mayenne

Automobile

Le carrossier industriel Gruau placé sous procédure de sauvegarde

Par Cédric Menuet, le 29 décembre 2019

À sa demande, le groupe familial mayennais Gruau a obtenu du tribunal de commerce de Nantes son placement sous la protection d’une procédure de sauvegarde. Confronté à des difficultés de trésorerie, le carrossier industriel a 6 mois pour redresser la barre.

Basé à Laval, le Groupe Gruau réalise chaque année 54 000 transformations de véhicules utilitaires.
Basé à Laval, le Groupe Gruau réalise chaque année 54 000 transformations de véhicules utilitaires. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Alors qu’il célébrait ses 130 ans en 2019, le groupe mayennais Gruau débute la nouvelle décennie en se plaçant sous la protection du tribunal de commerce de Nantes. Celui-ci a en effet ouvert une procédure de sauvegarde à la demande du carrossier industriel, qui traverse actuellement une période de crise.

Gruau plombé par des commandes annulées

Fort de 280 millions d’euros de chiffre d’affaires et employant 1 600 salariés, au sein de 21 sites dans le monde, Gruau est confronté à la réduction d’un engagement de commande qui avait nécessité des investissements lourds sur son site historique de Saint-Berthevin, près de Laval. Le groupe familial subit également l’annulation d’une autre commande pour des raisons d’embargo américain, impactant son usine mayennaise, ainsi que son site vendéen Gifa-Collet de Saint-Laurent-sur-Sèvre, près de Cholet.

Deux annonces qui grippent la croissance de Gruau. Cheval de bataille du mayennais, l’international devait en effet passer de 20 à 40 % de son chiffre d’affaires d’ici à 2022. Dans le cadre de la procédure de sauvegarde, deux administrateurs ont été nommés aux côtés de la direction. Le groupe entre dans une période d’observation de 6 mois renouvelables. Le temps pour lui de reconstituer une trésorerie saine.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail