Maine-et-Loire

Immobilier

Le bailleur Podeliha s'installe dans de nouveaux locaux et poursuit son développement en région

Par Olivier Hamard, le 15 octobre 2021

Podeliha, le premier bailleur ligérien né de la fusion de plusieurs organismes, a inauguré son nouveau siège social à Angers et poursuit son développement, avec aujourd’hui près de 27 000 logements dans les Pays de la Loire.

Le nouveau siège social de Podeliha, dans le quartier de la gare d'Angers, héberge 250 collaborateurs.
Le nouveau siège social de Podeliha, dans le quartier de la gare d'Angers, héberge 250 collaborateurs. — Photo : ALTER - Pascal GUIRAUD

Depuis le mois d’août, le nouveau siège social de Podeliha, dans le quartier de la gare à Angers, accueille 250 des 430 collaborateurs de l’acteur numéro un du logement social dans les Pays de la Loire. Né à Angers où il a conservé ses racines, Podeliha est désormais présent dans les cinq départements de la région, où il gère un parc de plus de 26 000 logements, dont 18 000 en Maine-et-Loire. "Nous construisons 1 000 nouveaux logements chaque année dont 200 en accession, précise Bertrand Schaupp, le président de Podeliha, et nous en réhabilitons environ 600, pour 21 millions d’euros en moyenne. Nous investissons chaque année 200 millions d’euros qui ont des retombées sur l’économie locale, puisque nous travaillons pour 80 % avec des entreprises du territoire."

22 millions d’euros d’investissement

À 80 % également, le nouveau siège de la filiale du groupe Action Logement, première foncière d’Europe avec un million de logements et 46 filiales en France, a été réalisé par des entreprises des Pays de la Loire. Le chantier, d’un coût total de 22 millions d’euros, s’est achevé en juin dernier. Dans ce bâtiment neuf de 11 000 mètres carrés, labellisé BBCA (bas carbone), les équipes de Podeliha occupent 6 400 m2 de bureaux. Viennent s’y ajouter 22 logements locatifs, 46 logements en accession sociale et un commerce de proximité. " Nous avons principalement regroupé ici nos deux sites angevins des rues Bouché-Thomas et de Beauval, précise Gonzague Noyelle directeur général de Podeliha. Nous avons également sur place une agence commerciale et un centre de relation clients, avec 14 conseillers pour l’ensemble des Pays de la Loire. Ce service 100 % internalisé traite en moyenne 700 appels par jour. " Le reste des effectifs de Podeliha, soit environ 180 personnes, est réparti dans les 5 départements de la région, où le bailleur angevin mène de nombreux projets. "Nous sommes certes le premier bailleur régional mais nous ne venons pas en opposition aux acteurs existants, précise Gonzague Noyelle. Nous sommes là pour apporter des solutions aux élus et aux habitants, sur un territoire où la demande en matière de logement est forte, comme c’est le cas par exemple en Vendée ou en Mayenne." Deux départements où le bailleur basé à Angers mène des projets, comme celui de logements déplaçables qui pourrait voir le jour l’an prochain en Vendée, pour permettre de loger temporairement des locataires sans attendre l’officialisation de modifications des Plans locaux d’urbanisme. Mais c’est néanmoins à Angers que seront menés les prochains projets les plus conséquents : le bailleur, qui a vendu son site de la rue Bouché-Thomas, va reconstruire plus de 80 logements à la place de celui de la rue de Beauval, qui va être démoli. Il va aussi participer à l’aménagement du site de l’ancien couvent d’une communauté religieuse, rue de Nazareth, où est prévue la construction de 120 maisons. " Nous poursuivons également la démarche EnergieSprong, ajoute Gonzague Noyelle, dans le cadre de la rénovation énergétique des logements, avec une première opération menée actuellement à Angers."

Le nouveau siège social de Podeliha, dans le quartier de la gare d'Angers, héberge 250 collaborateurs.
Le nouveau siège social de Podeliha, dans le quartier de la gare d'Angers, héberge 250 collaborateurs. — Photo : ALTER - Pascal GUIRAUD

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail