Sarthe

Loisirs

A l’arrêt, le cabaret Le Rêve Bleu espère rebondir cet automne

Par Cédric Menuet, le 16 juin 2020

Créé fin 2019 à Château-du-Loir, dans la Sarthe, le cabaret le Rêve Bleu espère sauver sa première année d’exploitation en reprenant ses activités en septembre.

Dirigeant de la société Bercé Nettoyage, Franck Alexandre a ouvert son cabaret Le Rêve Bleu en novembre 2019, à Château-du-Loir.
Dirigeant de la société Bercé Nettoyage, Franck Alexandre a ouvert son cabaret Le Rêve Bleu en novembre 2019, à Château-du-Loir. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Les plumes, le strass et les paillettes feront leur grand retour sur la scène du Rêve Bleu le 19 septembre. À cette date, le cabaret de Château-du-Loir, dans le sud de la Sarthe, reprendra sa revue « Balade à Montmartre » après six mois d’interruption, conséquence de la crise née de l’épidémie de Covid 19. « Nous avons reçu un coup de bâton sur la tête. En mars, nous espérions reprendre en mai ou en juin. Mais, compte tenu de la situation, il a fallu se résoudre à annuler les réservations et à les reporter à l’automne », indique Franck Alexandre, créateur du Rêve Bleu. Un crève-cœur pour cet entrepreneur sarthois qui a ouvert l’établissement en novembre 2019.

Ce cabaret est, pour Franck Alexandre, déjà dirigeant d’une société de nettoyage industriel, la concrétisation d’un projet passion dans lequel il a investi 500 000 euros, avec l’objectif de réaliser 10 000 entrées dès la première année d’exploitation. « Entre novembre et février, nous étions sur une bonne dynamique, conforme à nos prévisions. 4 000 réservations étaient enregistrées pour les spectacles à venir. À l’été, nous en visions 6 000. Les 9 000 entrées auraient dû être atteintes en juillet. » Aujourd’hui, Le Rêve Bleu en totalise seulement 3 500.

Reprise partielle en juin

Pour rebondir, Franck Alexandre compte sur la reprise d’activité des voyagistes et autocaristes, son cœur de clientèle. « Le problème, ce sont les groupes, que l’on ne pouvait plus accueillir. 60 % de nos réservations ont donc été repoussées, et j’ai bon espoir que les voyagistes reviennent vers nous à la rentrée. Les entreprises locales devraient également jouer le jeu pour leurs événements de fin d’année. En revanche, pour les particuliers, c’est la grande inconnue », décrit le dirigeant. L’entrepreneur a initié une reprise partielle de l’activité le 12 juin, en ouvrant l’établissement en bar musical le vendredi soir et en organisant des dîners spectacles pour une clientèle locale.

Quant aux contraintes sanitaires, elles ne constituent pas un obstacle pour le dirigeant. « Nous avons mis en place un protocole à l’entrée. Le masque est obligatoire pour circuler dans l’établissement et peut être retiré à table. Notre chance est d’avoir de l’espace, avec une jauge de 280 places. Comme nos tables sont déjà espacées d’1,40 mètre entre elles, nous n’avons pas à réduire le nombre de places en salle. » Prêt à retrouver sa fréquentation d’avant-crise, le cabaret s’est néanmoins tourné vers ses partenaires bancaires pour un prêt de trésorerie afin d'assurer sa pérennité.

Dirigeant de la société Bercé Nettoyage, Franck Alexandre a ouvert son cabaret Le Rêve Bleu en novembre 2019, à Château-du-Loir.
Dirigeant de la société Bercé Nettoyage, Franck Alexandre a ouvert son cabaret Le Rêve Bleu en novembre 2019, à Château-du-Loir. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail