Maine-et-Loire

Logistique

La plateforme logistique de Leroy Merlin à Saint-Léger-des-Bois va créer 150 emplois

Par Olivier Hamard, le 22 octobre 2018

En février dernier, le promoteur immobilier PRD annonçait la construction en blanc pour Stam Europe d’une plateforme logistique de 42 000 mètres carrés à Saint-Léger-des-Bois, à l’ouest d’Angers. Le site a trouvé preneur : XPO Logistics y assurera la logistique de l’enseigne de bricolage Leroy Merlin, pour approvisionner ses magasins du Grand Ouest. 150 emplois devraient être créés.

La plateforme logistique construite par Stam pour son client PRD sera exploitée par XPO pour approvisionner les magasins Leroy Merlin.
La plateforme logistique construite par Stam pour son client PRD est actuellement en cours d'achèvement. Elle sera exploitée par XPO pour les magasins Leroy Merlin. — Photo : Aldev

Le projet d’une plateforme logistique de cette importance construite pour un montant de 25 millions d'euros « en blanc », à savoir sans destination préalable, hors de ce que l’on nomme la « dorsale » Lille-Paris-Marseille, avait été présenté comme une première en France en février dernier. Mais PRD et Stam Europe, les porteurs du projet de Saint-Léger-des-Bois (Maine-et-Loire), avaient affirmé leur certitude de pouvoir louer le site rapidement. C’est déjà chose faite, avant même la fin des travaux prévue en cette fin d’année, puisque la totalité du bâtiment sera louée dès le 1er janvier 2019 à un seul opérateur : le géant XPO Logistics qui l’exploitera pour le compte de Leroy Merlin.

Approvisionner une trentaine de magasins

« À Bourges (Cher) et à Valence (Drôme), nous avons déjà construit deux plateformes logistiques destinées à Leroy Merlin, précise Romain Peyronie, directeur général de PRD. Ici déjà, nous avions envisagé de construire pour eux il y a dix ans, et nous savions que si seulement 20 % du marché de la logistique se fait hors de la "dorsale", cet emplacement allait séduire un opérateur important. »

Selon Olivier Vasseur, le directeur des opérations France de Leroy Merlin, la plateforme approvisionnera la trentaine de magasins du Grand Ouest.
Selon Olivier Vasseur, le directeur des opérations France de Leroy Merlin, la plateforme approvisionnera la trentaine de magasins du Grand Ouest. - Photo : Olivier Hamard JDE

Le bâtiment de 42 000 mètres carrés répartis en 8 cellules a donc vite trouvé preneur. L’enseigne française Leroy Merlin, forte de 138 magasins en France, cherchait en effet un site pour approvisionner ses points de vente du Grand Ouest, soit une trentaine de sites : « Il y a longtemps que nous voulions nous rapprocher de nos clients finaux, précise Olivier Vasseur, directeur des opérations France de Leroy Merlin. Il nous fallait une plateforme de dimension suffisante et proche des grands axes pour les magasins qui couvrent un territoire allant de Caen à la Rochelle et de Brest à Orléans. On y assurera la réception, le stockage, la préparation de commande et la livraison. »

150 emplois à l’horizon 2021

En 2018, Leroy Merlin avait déjà, avec son prestataire XPO Logistics, posé les bases de cette future implantation, créant à Chemillé une première plateforme qui emploie aujourd’hui 35 personnes. Mais elle est insuffisante et donc provisoire, en attendant de trouver un site plus conséquent : « Cette plateforme ne conservera pas sa vocation, qui n’était que temporaire, précise Bernard Wehbe, directeur général supply chain France et Suisse de XPO Logistics. Nous allons opérer un transfert de personnel de Chemillé vers Saint-Léger-des-Bois et recruter une cinquantaine de nouveaux salariés dans le courant de l’année 2019. » L’effectif de cette nouvelle base logistique devrait ensuite augmenter pour atteindre 150 personnes à l’horizon 2021.

La question du foncier

Avec cet équipement construit sur un terrain de 10 hectares et la plateforme de 56 000 mètres carrés du néerlandais Action, annoncée en juin dernier et prévue au premier semestre 2020, avec à terme plus de 500 emplois, l’agglomération angevine conforte son rôle important en matière de logistique, en plus des importants acteurs installés depuis plus longtemps. Logique, au regard de son implantation géographique et des infrastructures autoroutières permettant des liaisons vers la région parisienne, la Normandie, la Bretagne et le Sud-Ouest.

Mais la collectivité est aujourd’hui confrontée à un problème : le manque de foncier, l’activité logistique nécessitant de grandes surfaces pour s’implanter. « Nous avons d’autres demandes en matière d’implantation logistique et nous avons donc recensé les différents terrains sur le territoire d’Angers Loire Métropole, précise son président Christophe Béchu. Nous regardons actuellement, sur deux grands pôles, à l’est comme à l’ouest de ville, comment certains sites, qui étaient initialement prévus pour des activités commerciales, pourraient trouver une autre vocation. »

Ainsi, les terrains entourant l’Atoll, à Beaucouzé, initialement réservés pour une éventuelle extension commerciale, pourraient être concernés par ce changement de destination. Dans tous les cas, la communauté d’agglomération envisage dès 2019 de procéder à des modifications du plan d’urbanisme pour dégager de nouveaux terrains à vocation logistique.

La plateforme logistique construite par Stam pour son client PRD sera exploitée par XPO pour approvisionner les magasins Leroy Merlin.
La plateforme logistique construite par Stam pour son client PRD est actuellement en cours d'achèvement. Elle sera exploitée par XPO pour les magasins Leroy Merlin. — Photo : Aldev

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.