Le Mans

Communication et médias

La Cité du film veut structurer la filière audiovisuelle sarthoise

Par Cédric Menuet, le 17 juillet 2020

Six entreprises sarthoises se sont regroupées pour créer au Mans la Cité du film. Un lieu qui a vocation de fédérer la filière audiovisuelle du territoire et de lui procurer une vraie visibilité.

Bertrand Guerry (Mitiki), Claude Saussereau, réalisateur, Alexandre Barel (AV Factory), Laurent Dufeu (Graines d'Images), Julien Sénéchal (Jean-Pierre & Jean-Pierre) et Laurent Bohnke (OHMK).
Bertrand Guerry (Mitiki), Claude Saussereau, réalisateur, Alexandre Barel (AV Factory), Laurent Dufeu (Graines d'Images), Julien Sénéchal (Jean-Pierre & Jean-Pierre) et Laurent Bohnke (OHMK). — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

La Sarthe, terre de cinéma. C’est toute l’ambition de la Cité du film. Installées depuis juin en centre-ville du Mans dans les anciens locaux d’Unyc (Serveurcom), six entreprises et le réalisateur sarthois Guillaume Renusson se sont fédérés autour de ce projet visant à structurer la filière audiovisuelle locale autour d’un lieu dédié. AV Factory, OHNK, Jeanpierre et Jeanpierre, Mitiki Lalunela et Graines d’Images ont ainsi transféré leurs bureaux au sein de ces 600 mètres carrés désormais consacrés aux métiers du film.

« On se connaissait tous mais on ne travaillait pas ensemble. On allait même chercher des compétences ailleurs ! Plutôt que de rester isolés, nous avons choisi de nous fédérer et d’accélérer en travaillant ensemble », rembobine Julien Sénéchal, de l'agence Jeanpierre et Jeanpierre, qui réalise des films publicitaires et institutionnels. Constitués en association, les six entrepreneurs ont ainsi créé sur deux niveaux un lieu de travail intégrant bureaux, salles de réunion, de montage, de mixage, de design sonore ainsi qu’un plateau de télévision ouverts à la location.

Attirer les professionnels parisiens

Des équipements que la Cité du Film veut accessibles à tous les professionnels, qu’ils soient locaux ou non. Car au-delà de l’émulation entre ses membres fondateurs, le lieu a vocation à attirer au Mans des équipes de production parisiennes. « Nous sommes une structure spécialisée, rassurante pour ces professionnels. Plutôt que les équipes parisiennes tournent dans le département et repartent, nous leur proposons de rester et de travailler sur place, tout en faisant appel à des techniciens locaux », explique Alexandre Barel, dirigeant d’AV Factory, spécialisé dans la réalisation de vidéos pour les entreprises.

Pour les initiateurs du projet, il s’agit en effet de proposer les services de la filière sarthoise à de grandes productions nationales que les entreprises locales n’auraient pas été en mesure de démarcher seules. Pour cela, la Cité du Film souhaiterait accueillir un bureau d’accueil des tournages. « Bien que nous soyons un lieu privé financé par nos entreprises, notre vocation est l’intérêt général. Nous voulons proposer nos services aux institutionnels », reprend Julien Sénéchal. Dans ce sens, la Cité du Film travaille déjà à une première collaboration avec l’association Laval Virtual, organisatrice de salons consacrés à la réalité virtuelle.

Bertrand Guerry (Mitiki), Claude Saussereau, réalisateur, Alexandre Barel (AV Factory), Laurent Dufeu (Graines d'Images), Julien Sénéchal (Jean-Pierre & Jean-Pierre) et Laurent Bohnke (OHMK).
Bertrand Guerry (Mitiki), Claude Saussereau, réalisateur, Alexandre Barel (AV Factory), Laurent Dufeu (Graines d'Images), Julien Sénéchal (Jean-Pierre & Jean-Pierre) et Laurent Bohnke (OHMK). — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail