Sarthe

Commerce

Kemushi étoffe sa clientèle dans le milieu du tennis de table

Par Olivier Hamard, le 07 septembre 2022

Après une carrière de pongiste professionnel, Christophe Legoût a lancé en juillet 2021 à Saint-Saturnin, près du Mans, la société Kemushi, qui commercialise les produits de la marque japonaise Butterfly, dédiée à la pratique du tennis de table.  

Christophe Legoût, ancien pongiste professionnel, est aujourd'hui président de la société sarthoise Kemushi.
Christophe Legoût, ancien pongiste professionnel, est aujourd'hui président de la société sarthoise Kemushi. — Photo : Kemushi

En ce début septembre 2022, la société sarthoise Kemushi intègre un nouveau collaborateur. L’entreprise créée en juillet 2021 compte désormais 7 personnes et continue de grandir. Distributrice exclusive en France des produits de la marque japonaise Butterfly, spécialiste du tennis de table, Kemushi a choisi de s’implanter en banlieue mancelle, à Saint-Saturnin, où elle dispose actuellement de 500 mètres carrés de locaux. "La pratique du tennis de table est particulièrement développée dans l’Ouest, témoigne Christophe Legoût, fondateur et président de Kemushi (chiffre d'affaires non communiqué), associé à Pascale et Philippe Gorce. Avec 3 200 clubs sur le territoire national et 200 000 pratiquants licenciés, la France est le second marché européen du ping-pong après l’Allemagne.

300 clubs clients en France

Après avoir pratiqué le tennis de table au plus haut niveau pendant plusieurs décennies, Christophe Legoût a eu l’opportunité de travailler pour la marque japonaise Butterfly, qui l’a sponsorisé pendant vingt ans. Avec l’un des palmarès les plus fournis des pongistes tricolores, vice-champion du monde et champion d’Europe par équipe, plusieurs fois champion de France en simple et en double, trois participations aux Jeux Olympiques, il a raccroché sa raquette sans quitter pour autant le sport qu’il a longtemps pratiqué. "J’ai commencé à travailler en 2014 pour la marque Butterfly, dont le siège européen est en Allemagne, avant de devenir manager pour la France en 2017 lorsque j’ai arrêté ma carrière de joueur. J’ai ensuite créé Kemushi en juillet 2021 avec une application mobile mais le véritable lancement a été opéré en juin 2022, avec la reprise du site internet de Butterfly France et l’installation dans des locaux au Mans. Au début nous avons commencé à travailler avec 25 clubs et nous en sommes à environ 300 au bout d’un an."

Un potentiel important

Pour l’heure, Kemushi dispose d’une boutique à Hennebont, dans le Morbihan, et de locaux au Mans, qui servent à la fois de bureaux, d’entrepôt et de showroom de démonstration pour les pratiquants et les clubs de la région, avec également sur place un système de click & collect. L’essentiel de la commercialisation s’effectue par internet. "Notre objectif est de développer le réseau de clubs et de partenaires, indique Christophe Legoût. Dans un premier temps, nous allons nous concentrer sur le tennis de table et la marque Butterfly car il y a déjà un potentiel important, mais nous ne sommes pas contraints et on peut imaginer développer d’autres produits à l’avenir."

Le nouveau dirigeant, qui a terminé sa carrière de pongiste professionnel à Angers où il a joué de 2014 à 2017, s’est également entouré de sportifs. "Cinq collaborateurs sont pratiquants de bon niveau national ou régional, confie Christophe Legoût. Il est important de connaître le milieu, cela apporte beaucoup de crédibilité auprès des dirigeants et entraîneurs des clubs."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition