Maine-et-Loire

RSE

Inwest Group s’engage dans le développement durable en créant Ma Grande Forêt

Par Olivier Hamard, le 01 décembre 2022

Inwest Group a ajouté cette année à ses activités une nouvelle branche, avec la création de la société Ma Grande Forêt. En plus du digital, des réseaux de franchises et de l’immobilier d’entreprise, la société d’investissement angevine veut désormais accélérer dans le développement durable.

Fondateur d’Inwest Group, Mickaël Esnault entend s’engager de plus en plus dans la société Ma Grande Forêt qu’il souhaite structurer en 2023 pour en accélérer l’activité.
Fondateur d’Inwest Group, Mickaël Esnault entend s’engager de plus en plus dans la société Ma Grande Forêt qu’il souhaite structurer en 2023 pour en accélérer l’activité. — Photo : Olivier Hamard

En 2023, Inwest Group veut donner un coup d’accélérateur à Ma Grande Forêt. Dernière-née de la société d’investissement angevine, cette entité propose aux entreprises de parrainer une forêt pour en permettre son entretien. "Une forêt entretenue va capter 40 % de CO2 en plus, indique Mickaël Esnault, fondateur d’Inwest Group. Or, environ les trois quarts des forêts ne le sont pas. Notre idée est de les racheter pour les entretenir".

500 hectares d’ici deux à trois ans

À ce jour, Ma Grande Forêt, société à mission lancée en septembre 2022, a fait l’acquisition d’un peu moins de 100 hectares de forêts en Maine-et-Loire, en Dordogne, dans le Morbihan, dans la Vienne et en Seine-et-Marne. La jeune entreprise s’est fixé pour objectif de devenir propriétaire de 500 hectares dans les trois années à venir. "Nous ne sommes pas des coupeurs de bois, prévient Mickaël Esnault, et nous n’avons aucune vocation industrielle. Notre vision se place sur un temps long de plusieurs dizaines d’années avec des essences de feuillus. Un hectare de forêt capte environ 4 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de ce que produisent 10 salariés du secteur tertiaire. Une entreprise de 10 personnes qui parraine un hectare parvient donc à la neutralité carbone."

Ma Grande Forêt souhaite trouver des entreprises qui parrainent à proximité, majoritairement dans les secteurs du numérique ou des services, et établies à moins de 100 kilomètres pour qu’elles puissent s’approprier la forêt, s’y rendre pour se rendre compte de son évolution, y inviter leurs collaborateurs ou leurs clients. Le parrainage coûte environ 200 euros l’hectare chaque mois, et chaque forêt fait l’objet d’un plan de gestion établi avec l’accord de l’Office national des forêts. Des formations seront proposées aux entreprises, autour de la croissance verte, de la RSE ou encore du numérique responsable. La société compte déjà une vingtaine de parrains et veut maintenant accélérer. "Nous allons nous structurer à partir de janvier et je vais moi-même m’y consacrer deux à trois jours par semaine, indique Mickaël Esnault. L’une des activités fortes sera l’agrandissement des forêts tout autant que leur acquisition, sans volonté de rentabilité. Les résultats permettront d’entretenir et d’étendre les surfaces." Outre les trois cofondateurs, Mickaël Esnault, Romain Buché, également directeur général d’Inwest Group et Jean-Baptiste Tissier, président du comité de mission et par ailleurs coach et formateur en RSE, l’équipe de Ma Grande Forêt compte actuellement une coordinatrice et un spécialiste de la gestion forestière.

Investissement et accompagnement

Ma Grande Forêt représente aujourd’hui une nouvelle activité pour Inwest. Cette marque commerciale, détenue par les holdings de Mickaël Esnault et de Romain Buché, est une société d’investissement également implantée dans le digital, le monde de la franchise et l’immobilier d’entreprise. Au total, ses participations représentent un effectif d’environ 250 personnes pour un chiffre d’affaires de près de 15 millions d’euros, la société d’investissement en elle-même employant 4 personnes.

Le groupe Inwest est présent dans le digital, la franchise, l’immobilier de bureau et la green economy.
Le groupe Inwest est présent dans le digital, la franchise, l’immobilier de bureau et la green economy. - Photo : MADEMOISELLE NOLWENN

"Nous avons créé, repris ou bien nous sommes entrés au capital de différentes entreprises", indique Mickaël Esnault. Chacune est indépendante, avec son chiffre d’affaires propre. Le fonds est ainsi majoritaire à Angers dans les sociétés Viaduc, Sindup ou encore 1789. Il possède aussi une cinquantaine d’autres participations minoritaires dans différentes entités, telle que dans l’entreprise rennaise 6TM. "Inwest est une société d’investissement, mais pas seulement, précise Mickaël Esnault. Nous apportons aussi un accompagnement sur le recrutement, le financement, une complémentarité technique et intellectuelle et nous proposons aussi des formations pour les dirigeants et les salariés afin de les faire monter en compétences." Cet accompagnement peut aller jusqu’à la gérance ou la cogérance de l’entreprise.

Réseaux de franchise et immobilier

Hors de France, Inwest a également des participations en Californie dans différentes sociétés innovantes. L’entreprise Silicon-Valley.fr, créée par les dirigeants angevins, y organise aussi des voyages pour des entrepreneurs afin qu’ils découvrent l’écosystème californien du digital. À ce jour, environ 600 personnes ont ainsi été accompagnées. "Mais nous allons nettement réduire la voilure", indique Romain Buché.

Romain Buché est cofondateur de la société à mission Ma Grande Forêt.
Romain Buché est cofondateur de la société à mission Ma Grande Forêt. - Photo : Olivier Hamard

Déjà, avant la crise sanitaire, "nous avions entamé une réflexion sur l’impact de ces voyages, que nous faisions au rythme de 6 à 8 par an. Désormais, nous n’en ferons peut-être plus qu’un seul et nous allons continuer à y mener des activités sans prendre l’avion." Inwest réfléchit même à y exporter le concept de Ma Grande Forêt.

Inwest a également créé deux réseaux de franchise, Inwin et Sowink : le premier, avec une cinquantaine de franchisés en France métropolitaine et dans les DOM-TOM, propose aux entreprises de les accompagner dans leur digitalisation, avec l’appui de toutes les sociétés du groupe. Le second est un réseau d’environ 25 agences web destinées aux TPE et aux PME. Parallèlement, Inwest développe aussi une activité de location d’immobilier de bureau, en hypercentre, principalement à Angers.

Avec Ma Grande Forêt, Inwest s’ouvre maintenant un nouveau champ d’action, pleinement tourné vers le développement durable. Une tendance qu’il entend aussi donner de plus en plus à ses autres activités, qu’elles soient dans le domaine du digital, de la franchise ou de l’immobilier.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition