Industrie

Innov'ia lancera la production dans sa nouvelle usine angevine en janvier 2023 

Par Olivier Hamard, le 04 mai 2022

Fabricant de poudres sur mesure pour l’industrie agroalimentaire, la cosmétique et la pharmacie, le groupe charentais Innov’ia termine la construction d’un nouveau site de production à Segré-en-Anjou Bleu, en Maine-et-Loire. La production sera lancée en janvier 2023 et quarante personnes vont être recrutées dans un premier temps.

Le site Innov'ia de Segré-en-Anjou Bleu devrait produire 10 000 à 12 000 tonnes de produits par an.
Le site Innov'ia de Segré-en-Anjou Bleu devrait produire 10 000 à 12 000 tonnes de produits par an. — Photo : Olivier Hamard

Annoncée à l’automne 2020, l’arrivée d’une unité de production d’Innov’ia à Segré-en-Anjou Bleu, dans le nord du Maine-et-Loire, ne passe pas inaperçue. Sur l’axe Angers-Rennes, le fabricant de poudres sur mesure pour l'industrie agroalimentaire, la cosmétique et la pharmacie termine l’installation d'un site de 9 500 mètres carrés de quelque 20 mètres de hauteur. Le groupe de la Rochelle (350 collaborateurs), filiale du troisième acteur mondial de l’alimentation animale Adisseo, devrait y produire 10 000 à 12 000 tonnes de produits chaque année.

Alain Grizeau, président d'Innov'ia.
Alain Grizeau, président d'Innov'ia. - Photo : Olivier Hamard

"Nous sommes leaders européens de la production d’ingrédients fonctionnels, explique Alain Grizeau, président d’Innov’ia. Les clients nous confient leurs matières premières et nous les transformons en poudre qu’ils vont ensuite intégrer dans leurs produits. Nous fournissons en quelque sorte des pièces détachées que l’on va retrouver ensuite dans l’alimentation, des crèmes de soin ou des médicaments."

40 recrutements en cours

L’entreprise, qui siège à La Rochelle (Charente-Maritime), où elle dispose d’un centre de R & D et d’une unité de production, possède également une usine à Pontaumur (Puy-de-Dôme), une à Commentry (Allier), une à Colombelles (Calvados) où une extension est en construction et ouvrira prochainement.

À Segré-en-Anjou Bleu, Innov’ia a investi 35,5 millions d’euros dans l’équipement qui lancera ses premières productions début janvier 2023. Au total, l’entreprise, qui travaille pour une clientèle dans toute l’Europe, aura investi 70 millions d’euros en dix ans dans son outil industriel. L’investissement en Anjou va lui permettre de répondre à une demande en forte croissance et d’aller chercher de nouveaux clients. Le groupe nourrit l’objectif de doubler son chiffre d’affaires en atteignant 80 millions d’euros en 2025.

Les travaux du site de Segré-en-Anjou Bleu seront terminés dans quelques mois et l’entreprise lance ses premiers recrutements. Un directeur de site et un responsable maintenance ont été nommés. Restent une quarantaine de postes à pourvoir, pour la production, la maintenance, la logistique, la qualité ou encore les fonctions support. Innov’ia travaille de concert avec l’agence locale de Pôle emploi pour convaincre de potentiels candidats et va organiser le 16 mai une journée de job dating. Les nouvelles recrues seront formées sur place et à la Rochelle, où l’entreprise a créé son propre centre de formation.

Doublement du site à partir de 2025

Le site de Segré-en-Anjou Bleu, qui dispose de trois tours de séchage, fabriquera des poudres par un procédé d’atomisation. Il fonctionnera en continu avec différentes équipes, le process ne pouvant être interrompu pendant une même production. Déjà, Innov’ia envisage une future extension de son usine du Haut-Anjou : le groupe prévoit d’investir de nouveau pour doubler la capacité de production du site avec trois installations identiques. Les travaux de cette phase d’agrandissement pourraient être lancés dès 2025.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition