Angers

Services

Frères Toque résiste face aux géants de la livraison de repas

Par Olivier Hamard, le 17 septembre 2021

Le livreur angevin de restauration à domicile Frères Toque s'est implanté au Mans et à Tours. Premier en France à avoir lancé ce concept, il envisage un développement maîtrisé et veut surtout conserver une place à part face aux mastodontes du secteurs.

Cofondateur et gérant de Frères Toque, Louis Prézelin envisage un développement mesuré dans d'autres villes de l'Ouest.
Cofondateur et gérant de Frères Toque, Louis Prézelin envisage un développement mesuré dans d'autres villes de l'Ouest. — Photo : Matthieu Pétiard

La crise du Covid-19, les périodes de confinement et la fermeture des restaurants ont fortement accéléré l’activité de Frères Toque, le spécialiste angevin de la livraison de restauration à domicile. L’entreprise lancée en avril 2015, en même temps que s’implantait à Angers l’un des deux géants du secteur, Deliveroo, bientôt rejoint par Uber Eats, a enregistré une très forte croissance depuis mars 2020.

+150 % de chiffre d’affaires

"Chaque année, notre chiffre d’affaires augmentait en moyenne de 30 %, indique Louis Prézelin, cofondateur et dirigeant de Frères Toque. D’avril 2020 à mars 2021, il a fait un bond de 150 % et nous atteignons maintenant près d’un million d’euros, avec un volume d’affaires beaucoup plus important que les années précédentes. Nous avons gagné des clients, mais aussi 30 % de nouveaux établissements qui sont venus vers nous. Nous comptons 80 restaurants partenaires à Angers."

L’entreprise en a profité pour se structurer pendant cette période. Elle emploie désormais neuf personnes, en plus d’une centaine de coursiers indépendants à Angers. Ils sont aussi 30 au Mans pour autant de restaurants partenaires et 10 à Tours (15 établissements pour l’instant), où Frères Toque offre ses services depuis le mois de mai. "Au Mans, nous avons ouvert en octobre 2020, précise Louis Prézelin, juste avant le second confinement, ce qui a permis un développement rapide, tandis qu’à Tours, le lancement a été plus difficile, coïncidant avec la réouverture des restaurants." La période estivale est, elle aussi, traditionnellement plus faible en termes d’activité, mais les scores de Frères Toque sont demeurés supérieurs à ceux d’une année normale.

Un développement mesuré

À Angers, la jeune entreprise est parvenue à se différencier face aux deux grands acteurs du secteur, et entend bien faire maintenant de même au Mans et à Tours. "Nous mettons en avant le local, appuie Louis Prézelin, la qualité des restaurants partenaires et de nos coursiers, avec des notions éthiques, comme la livraison qui ne s’effectue qu’à vélo." Pour durer et gagner des parts de marché, Frère Toque a aussi revu sa stratégie depuis sa création. Deux des fondateurs de l’entreprise ayant quitté l’aventure en reprenant leurs parts au capital, une partie des dirigeants du développeur angevin Playmoweb se sont associés à Louis Prézelin. "Nous n’avions qu’un site web, cela nous a permis de créer notre propre application mobile", décrit le dirigeant. Yvonnick Boivin, ancien dirigeant d’Optilogistic et également nouvel associé de Frère Toque, apporte son expérience. Pour l’heure, Frère Toque n’envisage pas de s’implanter dans d’autres villes. L’objectif est de consolider sa présence à Angers et faire progresser Le Mans et Tours. "Nous avons pensé à Nantes et Rennes, confie Louis Prézelin, mais des acteurs locaux se sont mis en place et nous ne voulons pas entrer en concurrence avec eux. Nous ne souhaitons pas non plus ouvrir 15 villes par an ! L’objectif est de nous implanter dans d’autres villes du Grand Ouest à plus ou moins long terme, mais c’est avant tout de continuer de proposer un service de qualité."

Cofondateur et gérant de Frères Toque, Louis Prézelin envisage un développement mesuré dans d'autres villes de l'Ouest.
Cofondateur et gérant de Frères Toque, Louis Prézelin envisage un développement mesuré dans d'autres villes de l'Ouest. — Photo : Matthieu Pétiard

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail