Maine-et-Loire

Industrie

FDI accélère dans son nouveau site industriel choletais

Par Olivier Hamard, le 29 septembre 2022

Installée depuis le printemps 2021 dans un nouveau site industriel de 8 000 mètres carrés à Cholet, l’entreprise FDI, filiale du groupe italien Urmet spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes de contrôle d’accès, a déjà recruté une quarantaine de personnes. Elle prévoit d’investir plus de 4 millions d’euros pour développer de nouvelles gammes de produits.

Installée dans un nouveau site à Cholet depuis mars 2021, FDI emploie actuellement 160 personnes.
Installée dans un nouveau site à Cholet depuis mars 2021, FDI emploie actuellement 160 personnes. — Photo : Urmet Group

En quittant les Landes-Génusson, en Vendée, pour s’installer dans la zone d’activité du Cormier à Cholet, la société FDI a gagné en visibilité et en attractivité. Dans son site de 8 000 mètres carrés, qui a nécessité un investissement d’environ 9 millions d’euros, la filiale du groupe italien Urmet conçoit et fabrique des systèmes de contrôle d’accès, interphonie et objets connectés pour les marchés résidentiels, petits, moyens et grands collectifs, de même que pour les bâtiments tertiaires. Ses produits sont commercialisés en France et à l’international, via Urmet à 70 % mais aussi par une autre entreprise du groupe, Castel, l’export comptant actuellement pour 10 % du chiffre d’affaires.

Un objectif de 40 millions d’euros de chiffre d'affaires

Pour concevoir ses produits, FDI, qui a consacré cette année 18 % de son chiffre d’affaires à la R & D, s’appuie sur une équipe de 70 ingénieurs, qui représente près de la moitié de son effectif de 160 collaborateurs.

L’entreprise FDI conçoit et fabrique tous ses produits sur son site de Cholet.
L’entreprise FDI conçoit et fabrique tous ses produits sur son site de Cholet. - Photo : FDI

"Tout est conçu et fabriqué ici, précise Jean Gautier, directeur industriel de FDI, avec une unité de production et de stockage de 4 000 mètres carrés. Nous fabriquons même nos propres cartes électroniques pour nos équipements." FDI pose ainsi en moyenne plus de 90 millions de composants de 3 000 références chaque année. La production emploie actuellement 70 collaborateurs. 40 nouveaux salariés ont été recrutés depuis un an et demi : "Nous avons aussi 10 postes ouverts au recrutement et nous en aurons encore dix autres l’an prochain, complète Hervé Gazeau, directeur opérationnel et financier de FDI. Le site est également dimensionné pour accueillir au besoin une quatrième ligne de production."

En plus des produits FDI, l’usine fabrique aussi chaque année environ 800 000 modules pour Yokis, une autre société du groupe installée également dans les locaux, qui conçoit des solutions de domotique gérées par interphone. Cette année, FDI atteint un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros contre 30,1 millions d’euros en 2021, en croissance de 6 %. L’ambition est de parvenir à 40 millions d’euros de chiffre d'affaires en 2025.

5,5 millions d’euros d’investissements

Pour cela, l’entreprise choletaise a prévu d’investir 1,5 million d’euros pour renouveler une ligne de production, de même que 4 millions d’euros pour développer de nouvelles gammes de produits.

De gauche à droite, Clément Berger, directeur commercial, Hervé Gazeau, directeur opérationnel & financier, Jean Gautier, directeur industriel, et David Rabier, directeur opérationnel.
De gauche à droite, Clément Berger, directeur commercial, Hervé Gazeau, directeur opérationnel & financier, Jean Gautier, directeur industriel, et David Rabier, directeur opérationnel. - Photo : Olivier Hamard

"Cette somme comprend à la fois les investissements humains, matériels, les moules et l’outillage pour la fabrication et le design, précise Hervé Gazeau. La sortie de cette nouvelle gamme de produits est prévue en 2024." Avec elle, FDI entend bien s’affirmer sur ses marchés des bâtiments résidentiels et tertiaires et gagner des parts à l’international.

Et sur son nouveau site de Cholet, qui héberge aussi SCS Sentinel, autre société du groupe d’une trentaine de personnes qui commercialise des produits principalement importés d’Asie pour la grande distribution, FDI voit déjà plus loin, ou pour le moins anticipe son développement : la PME a fait l’acquisition dès son installation d’une réserve foncière voisine de 9 000 mètres carrés.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition