Sarthe

Formation

Expert en e-learning, Ododo anticipe 20 créations d'emplois

Par Florent Godard, le 11 janvier 2022

Organisme de formation pour les professionnels du tourisme, Ododo se diversifie. La jeune pousse sarthoise a créé Odify, un outil pour aider tous types d’entreprises à créer leurs propres formations en e-learning. Qu’on s’adresse à ses salariés ou à ses clients.

Marc-Antoine de la Rüe du Can, patron d’Ododo à Bazouges-sur-le-Loir, près de La Flèche (Sarthe).
Marc-Antoine de la Rüe du Can, patron d’Ododo à Bazouges-sur-le-Loir, près de La Flèche (Sarthe). — Photo : Ododo

Le Sarthois Ododo accélère sur le marché de l’e-learning. Certifié Qualiopi, cet organisme de formation en ligne aide les professionnels du tourisme à commercialiser leurs hôtels, gîtes, campings… En augmentant par exemple les réservations en direct, afin de réduire les commissions versées aux intermédiaires type Booking.com ou Airbnb. Au menu : formations, coaching personnalisé et accès à une communauté Facebook afin de s’entraider entre pairs.

Nouveauté, la jeune pousse élargit son offre avec Odify. Ce logiciel permet aux entreprises de digitaliser la formation de leurs salariés ou clients. Précisément en créant leur propre contenu grâce à une palette d’outils : le client peut, par exemple, enregistrer les mouvements sur son écran-moniteur pour expliquer la prise en main d'un logiciel, se filmer via sa webcam, réaliser du montage vidéo ou encore intégrer des slides. Si besoin, le Sarthois peut aussi envoyer une équipe réaliser des vidéos chez son client. Son accompagnement à la carte s’étend de la définition du parcours pédagogique jusqu’à l’examen final.

"Gain de temps"

Transformer sa formation en passant à l’e-learning "offre un vrai gain de temps", argumente le patron d’Ododo, Marc-Antoine de la Rüe du Can. Plus besoin de mobiliser systématiquement le dirigeant ou des salariés lors de l’apprentissage.

Exemple avec un client fabricant de stores, qui forme des installateurs. "En digitalisant la transmission des savoirs techniques et de sécurité, le temps de formation en présentiel va bientôt passer de 2 mois à 2 semaines par an. En se concentrant sur des temps à haute valeur ajoutée : les questions de l’apprenant, l’installation…", observe le patron d’Ododo.

Soutien de Réseau Entreprendre

Antoine de la Rüe du Can anticipe une forte croissance grâce à Odify. Un projet pour lequel il sera accompagné de chefs d’entreprise de l’association Réseau Entreprendre.

Fondée en 2019 et détenue par trois associés, la jeune pousse (300 000 € de CA) travaille aujourd’hui avec un réseau de 10 experts free-lances. "L’idée sera de les intégrer en CDI et de recruter pour atteindre une trentaine de salariés dans deux ans", indique le dirigeant. Connu pour avoir été directeur du Mans Country Club (un hôtel 4 étoiles), ce dernier est basé à Bazouges-sur-le-Loir. Pour accueillir ses équipes, il prévoit d’ouvrir prochainement de nouveaux bureaux, "probablement au Mans".

Marc-Antoine de la Rüe du Can, patron d’Ododo à Bazouges-sur-le-Loir, près de La Flèche (Sarthe).
Marc-Antoine de la Rüe du Can, patron d’Ododo à Bazouges-sur-le-Loir, près de La Flèche (Sarthe). — Photo : Ododo

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail