Maine-et-Loire

Industrie

Evolis reprend des couleurs avec 22 % de croissance en 2021

Par Olivier Hamard, le 25 mars 2022

Le spécialiste des solutions de personnalisation et des systèmes d’impression pour cartes plastiques Evolis a clôturé l’année 2021 avec un chiffre d’affaires de 84,4 millions d’euros. Après une année 2020 fortement marquée par la crise sanitaire, l’industriel angevin a retrouvé de la croissance.

Le groupe Evolis, présidé par Emmanuel Picot, a retrouvé de la croissance en 2021 après une année 2020 délicate.
Le groupe Evolis, présidé par Emmanuel Picot, a retrouvé de la croissance en 2021 après une année 2020 délicate. — Photo : Evolis

En 2020, le chiffre d’affaires de la société angevine Evolis avait chuté de 23,5 % par rapport à 2019. Rapidement, dès le printemps et le début de la crise au printemps 2020, le fabricant angevin de systèmes d’impressions pour cartes plastiques et des solutions d’identification avait même fait le choix de fermer sa filiale au Japon ouverte un an plus tôt. Evolis avait terminé l’année avec un chiffre d’affaires de 69,2 millions d’euros. En 2021, l’horizon s’est éclairci pour l’industriel installé à Beaucouzé, avec un rebond de 22,1 % (24,5 % à taux de change constant), affichant un chiffre d’affaires de 84,4 millions d’euros.

Au premier semestre 2021, Evolis avait déjà entamé son rebond, avec un chiffre d’affaires de 36,9 millions d’euros, en hausse de 13,8 % par rapport au premier semestre 2020. La bonne performance s’est confirmée et même renforcée au second semestre, avec une hausse de 28,7 %.

Fort redémarrage en Amérique

Présent dans 140 pays avec 400 distributeurs, le groupe Evolis a enregistré en 2021 un redémarrage dans toutes ses zones d’activité, particulièrement marqué sur le continent américain, avec une progression de 43,9 % (pour un total de 23,5 millions d’euros de chiffre d’affaires). En Europe, Moyen-Orient et Afrique, la croissance est aussi très forte, de 20,7 % (pour 41 millions d’euros de chiffre d’affaires). En Asie et en Océanie, le redémarrage est plus lent, la hausse se limitant à 5,4 % (19,9 millions d’euros de chiffre d’affaires).

En raison d’une hausse du prix des matières consommées et d’un taux de change dollar/euro défavorables, le taux de marge brute, à 57,4 %, reste stable. Le résultat opérationnel s’établit à 11,9 millions d’euros, soit un taux de marge opérationnelle de 14,1 %, en forte hausse par rapport à 2020. La marge nette ressort à 11,6 %, en hausse de 9,2 points par rapport à 2020.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition