Pays de la Loire

Réseaux économiques

Elections dans les CCI : 6 listes en présence dans les Pays de la Loire

Par Olivier Hamard, le 26 octobre 2021

À partir de ce 27 octobre et jusqu’au 9 novembre, les chefs d’entreprise sont invités à élire leurs représentants dans les chambres de commerce et d’industrie. Dans la région des Pays de la Loire, seule la Loire-Atlantique verra s’affronter deux listes. En Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et Vendée, une seule liste d’union est soumise au suffrage des électeurs.

Tous les entrepreneurs de France sont appelés aux urnes à partir de ce mercredi 27 novembre. En Pays de la Loire, seule la Loire-Atlantique fera l’objet d’une confrontation entre deux listes.
Tous les entrepreneurs de France sont appelés aux urnes à partir de ce mercredi 27 novembre. En Pays de la Loire, seule la Loire-Atlantique fera l’objet d’une confrontation entre deux listes. — Photo : Olivier Hamard

C’est en Loire-Atlantique que le suspense sera de mise puisque deux listes concurrentes sont en lice pour les élections de la chambre consulaire. La première est emmenée par Yann Trichard, président sortant de la CCI Nantes Saint-Nazaire et dirigeant du groupe informatique Syd (330 salariés, 21,5 M€ de CA), qui se présente pour une seconde mandature. Cette liste bénéficie du soutien du Medef, de la CPME et de l’U2P de Loire-Atlantique. Dirigeant de l’entreprise nantaise 4ModTechnology (93 salariés), qui conçoit des télécommandes et objets connectés, Laurent Stéphan conduit de son côté une liste alternative baptisée Eve26, pour "Vers une économie Vivante en Estuaire". Elle bénéficie du soutien de personnalités, telles que Jean-François Gendron, président sortant de la CCI Pays de la Loire.

Matthieu Billiard, candidat dans le Maine-et-Loire

En Maine-et-Loire, Eric Grelier, après deux mandats, a annoncé au printemps 2021 ne pas vouloir se représenter et a depuis été élu au conseil régional des Pays de la Loire, vice-président en charge des entreprises. Dirigeant de l’éditeur de logiciels Soqrate (12 salariés, 1 M€ de CA) et de l’entreprise industrielle AppCell (18 salariés, 3 M€ de CA), Matthieu Billiard, 39 ans, mène une liste unique d’union, "Ensemble, accélérons la transformation de nos entreprises". Soutenue par les deux Medef locaux d’Angers et de Cholet et par la CPME de Maine-et-Loire, cette liste de 50 dirigeants, renouvelée à 40 %, compte 30 % de femmes.

Mayenne : une liste d’union avec Eric Hunaut

En Mayenne, une seule " Liste d’union des entrepreneurs mayennais" se présente devant les électeurs, emmenée par l’actuel président du Medef 53 Eric Hunaut, dirigeant du groupe de maintenance industrielle Chaplain et de l’entreprise Faral. Il est ainsi le seul à briguer la succession de Patrice Deniau, président-fondateur de la société Maison et Services.

Union sarthoise derrière Hervé Tremblaye

Dans la Sarthe, Hervé Tremblaye est le seul candidat à la succession de Noël Peyramayou. Dirigeant au Mans du groupe Tremblaye, spécialisé dans la logistique, le transport et l’emballage industriel (400 salariés, 43 M€ de CA), il mène une liste unique soutenue par l’ensemble des organisations patronales sarthoises (Medef Sarthe, CPME 72, U2P).

Vendée : le président sortant candidat à sa succession

En Vendée, le président sortant Arnaud Lingeard est candidat à sa succession. Dirigeant du groupe de transport First (2 200 salariés), il mène une liste unique d’union des organisations professionnelles.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail