Services

ED-Trans : Reprise des implantations en 2012

Par Yanne Boloh, le 05 novembre 2010

Après six ans au rythme d'une ouverture d'agence tous les deux ans, la société bélinoise ED-Trans vise une année de consolidation pour 2011. Avant d'accélérer la cadence de ses implantations avec l'envie de couvrir l'hexagone.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

LeMans en 2004, Nantes en 2006, Rennes en 2008, leHavre au 1erseptembre dernier. ED-Trans tisse un réseau d'agences dans l'Ouest au rythme d'une ouverture tous les deux ans. Cette année, le prestataire de services de transports s'est également construit un bâtiment de 300m² de bureaux et de 700m² de stockage sur la ZAC de la Belle Étoile à Moncé-en-Belin. «Nous étions arrivés à saturation dans nos anciens locaux de 80m² sur la zone nord duMans. La communauté de communes de l'Orée de Bercé Bélinois a vraiment bien fait les choses avec des conditions très attractives et la prise en charge du déboisement et du clôturage» explique Emmanuel Deret, le gérant. Du coup, l'entreprise ajoute l'entreposage à sa gamme de services avec un bâtiment sur quatre niveaux et sécurisé pour 650 palettes. «Nous travaillons pour toutes les activités industrielles sauf les produits frais, quel que soit le mode de transport, à destination ou en provenance du monde entier grâce à notre réseau de partenaires nationaux et internationaux», rappelle le dirigeant.




Croissance organique

ED-Trans renforce régulièrement ses équipes dans les agences et prévoit une nouvelle embauche à Moncé le 1erjanvier. «Nous n'ouvrirons pas de nouvelle agence l'an prochain. Nous allons nous concentrer sur l'obtention de l'agrément d'opérateur économique agréé avec les certificats pour toute l'Union Européenne et l'agrément douanier car nous sous-traitons ce service pour l'instant. Puis, dès 2012, nous devrions ouvrir une agence chaque année en commençant par la région parisienne ou le Nord selon les opportunités». Ce maillage de la France, Emmanuel Deret ne l'envisage pas par des acquisitions mais par une croissance organique liée à la signature de contrats avec de nouveaux clients.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.