Sarthe

Collectivités locales

Coronavirus : en Sarthe, le coworking se déconfine

Par Cédric Menuet, le 18 mai 2020

En rouvrant ses portes, l’espace de coworking du sud-Sarthe Loircowork accueille de nouveaux publics issus du télétravail. Un véritable enjeu d’attractivité pour ce territoire et l’ensemble du département.

Dans le sud de la Sarthe, Loircowork accueille 35 coworkers dans son espace dédié.
Dans le sud-Sarthe, Loircowork voit arriver les télétravailleurs dans son espace de travail partagé de Ruillé-sur-Loir. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

La crise sanitaire n’aura pas eu raison des espaces de coworking. Après deux mois de fermeture, l’espace de coworking du sud-Sarthe Loircowork, à Ruillé-sur-Loir, est à nouveau accessible. Une réouverture deux jours par semaine afin d’assurer la désinfection du lieu, avec seulement 10 postes de travail disponibles sur une cinquantaine. L’usage du masque de protection s’imposant également aux coworkers. « Cela correspond aux attentes de nos usagers qui, dans ces conditions, sont prêts à reprendre possession des lieux, indique Héléna Péan, responsable de Loircowork. Nous recevons également de nouvelles demandes de personnes découvrant le coworking. » Car au-delà des publics d’entrepreneurs, travailleurs indépendants ou cadres en déplacement, ces lieux de travail partagé attirent à présent les télétravailleurs. Des salariés qui ont expérimenté durant deux mois le travail à domicile et qui, malgré la fin du confinement de la population, ne sont pas encore en mesure de réintégrer leurs bureaux en entreprise.

Du travail à domicile au coworking

« C’est inédit d’avoir imposé à cette échelle le télétravail pendant et en sortie de crise. Ça a été une découverte pour la majorité des télétravailleurs et une expérience qu’ils ont plutôt bien vécue », souligne Loïc Richer, dirigeant au Mans de Neufdixsept, spécialiste de l’accompagnement des territoires et des entreprises sur les nouvelles formes de travail. Des télétravailleurs qui cherchent désormais un autre espace que leur domicile. Ainsi, à Ruillé-sur-Loir, Loircowork accueille des actifs issus du territoire mais également de l’agglomération mancelle et même du département voisin du Loir-et-Cher. « Nous sommes situés à mi-chemin entre Le Mans et Tours. C’est une situation géographique intéressante pour ces publics, de même que nos tarifs, moins élevés que dans une métropole », appuie Ronan Kerisit, responsable du pôle développement économique et aménagement numérique de la communauté de communes Loir-Lucé-Bercé.

Facteur d’attractivité territoriale

Cette arrivée des télétravailleurs va donc donner un coup de fouet à des espaces de coworking qui, dans le même temps, ont perdu toute activité durant deux mois et vu leurs événements annulés pour plusieurs mois. Une chance également pour les territoires accueillant ces tiers-lieux. « La crise sanitaire a accéléré le phénomène, explique Loïc Richer. Les territoires ont une carte à jouer à condition d’intégrer les espaces de coworking à leur stratégie d’attractivité. » Une belle opportunité pour la ville du Mans qui a fait des actifs parisiens sa cible de prédilection. Néanmoins, l’offre en bureaux partagés au sein de la métropole sarthoise reste faible par rapport à ses voisines. À titre de comparaison, Laval dispose de 5 000 m² dédiés aux nouvelles formes de travail. Un immeuble porté par le groupe Actual accueillant depuis l’an dernier un vaste espace de coworking, des bureaux et salles de réunion. Une offre complémentaire de l’espace M qui héberge à Paris, au sein de la Tour Montparnasse un espace de coworking et des bureaux à destination des entrepreneurs et travailleurs nomades mayennais.

Dans le sud de la Sarthe, Loircowork accueille 35 coworkers dans son espace dédié.
Dans le sud-Sarthe, Loircowork voit arriver les télétravailleurs dans son espace de travail partagé de Ruillé-sur-Loir. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail