Maine-et-Loire

Services

Coronavirus : avec la crise, Premium va accélérer ses activités de services

Par Olivier Hamard, le 23 avril 2020

La société Premium, spécialisée dans la vente et la location de matériel d’impression, de solutions numérique, informatique et telecoms pour les entreprises, a enregistré au début de la crise beaucoup de demandes pour aménager le travail à distance. Un phénomène qui pourrait réorienter l’activité de la PME angevine.

Premium s'est adapté au confinement pour répondre à distance à sa clientèle.
Premium s'est adapté au confinement pour répondre à distance à sa clientèle. — Photo : Premium

À Verrières-en-Anjou, Premium avait déjà dans ses objectifs d’aller vers un développement de son activité de services aux entreprises. La crise sanitaire et économique va probablement accélérer cette orientation. Et la société de 25 personnes, spécialisée dans la vente et la location de systèmes d’impression et de numérisation, de solutions bureautiques, informatiques et télécoms mais aussi dans la prestation de services, n’a pas fermé depuis le début du confinement, même si certaines de ses activités tournent au ralenti.

Organiser le télétravail des clients

« La première semaine, nous avons ouvert 200 tickets d’intervention et nos six techniciens ont travaillé tous les jours de 8 h 30 à 21 heures, raconte Christian Cochard, le PDG de Premium. L’annonce du confinement a été brutale et les entreprises voulaient organiser le télétravail de leurs équipes. Nous avions anticipé un stock d’une vingtaine d’ordinateurs portables. Nous avons aussi connecté des serveurs, à distance ou sur place lorsque c’était possible, avec beaucoup de précautions sanitaires et sur la base du volontariat. Nous avons également hébergé des serveurs avec un partenaire, ce que nous ne faisions pas auparavant. » Avec une clientèle majoritairement située en Maine-et-Loire et en Sarthe, mais également en Vendée et en Loire-Atlantique, composée en grande partie de TPE et de PME, de professions libérales ou de collectivités, la société angevine a donc été très sollicitée sitôt le confinement. Si le rush du début de crise s’est assagi, les demandes d’intervention en informatique sont toujours importantes.

Vers un développement de la dématérialisation

Avant la crise, l’entreprise angevine de 25 personnes, reprise en 2016 par cinq salariés désormais associés, réalisait moins de la moitié de son chiffre d’affaires, soit 1,8 M€ sur un total de 4,5 M€, avec son activité de services et assistance.

Christian Cochard, PDG de Premium.
Christian Cochard, PDG de Premium. - Photo : Olivier Hamard JDE

La part de vente et de location de matériels d’impression était encore importante, avec par exemple près de 300 copieurs vendus par an. La situation actuelle pourrait bien accentuer chez beaucoup d’entreprises la volonté de dématérialiser leurs documents ou d’augmenter la part de travail à distance de leurs salariés. « Certains de nos clients étaient encore frileux sur ce sujet du télétravail, constate Christian Cochard. Cette période va donner à ce mode de fonctionnement une dimension différente, et pour cela, il faut de vrais outils de mobilité. Nous avons beaucoup de demandes dans ce sens, pour la dématérialisation ou les logiciels de gestion à distance. Nous avions déjà envisagé la migration de notre activité vers une augmentation de la vente de services, et ce phénomène va accélérer les choses. »

Pour Premium, l’activité négoce est évidemment freinée depuis la mi-mars, mais l’entreprise s’attache à garder le contact avec sa clientèle. « Nos commerciaux sont à temps partiel, précise Christian Cochard, mais nous leur demandons surtout de conserver un lien, pas nécessairement pour vendre, mais avant tout pour leur demander aux clients si tout va bien et pour leur rappeler que nous sommes bien là en cas de besoin. » L’entreprise, qui continue de miser à la fois sur la proximité et sur son statut d’indépendant, compte bien retrouver rapidement la dynamique d’avant-crise qu’elle connaissait. En augmentant la vente de services mais aussi dans des locaux plus adaptés. Les travaux de son nouveau bâtiment de 1 000 mètres carrés à Écouflant, qui sera deux fois plus grand que son site actuel tout en restant à quelques kilomètres, ont pris environ un mois de retard mais la PME angevine compte bien s’y installer en décembre.

Premium s'est adapté au confinement pour répondre à distance à sa clientèle.
Premium s'est adapté au confinement pour répondre à distance à sa clientèle. — Photo : Premium

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail