Pays de la Loire

Collectivités locales

Interview CJD Pays de la Loire : "Nous voulons être partenaires des prochains décideurs de la Région"

Entretien avec Olivia Guilbaud, présidente du Centre des jeunes dirigeants (CJD) Pays de la Loire

Propos recueillis par Cédric Menuet - 17 juin 2021

Fort de 710 membres, le Centre des jeunes dirigeants (CJD) Pays de la Loire a rencontré les principaux candidats aux prochaines élections régionales des Pays de la Loire pour leur adresser un plaidoyer de 22 mesures concrètes inspirées de leur quotidien d'entrepreneurs.

Codirigeante de l'agence de communication Machin Bidule, au Mans, Olivia Guilbaud préside le CJD Pays de la Loire.
Codirigeante de l'agence de communication Machin Bidule, au Mans, Olivia Guilbaud préside le CJD Pays de la Loire. — Photo : Simon Lagoarde WAAP! waap.fr

Pourquoi le CJD Pays de la Loire s’implique-t-il dans les élections régionales avec un plaidoyer ?

Olivia Guilbaud : Le CJD s’est toujours engagé lors des campagnes électorales. Ce sont de bonnes périodes pour nous faire connaître. Les élections régionales nous concernent en tant que dirigeants d’entreprise puisque les Régions ont la compétence économique. C’est donc le bon moment pour être constructif et force de proposition vers les candidats. Nous leur apportons ainsi un constat d’entrepreneurs, sans être partisans d’un camp ou d’un autre. Nous nous voyons comme partenaires des prochains décideurs de la Région.

Dans son plaidoyer, le CJD Pays de la Loire présente 22 mesures concrètes. Comment avez-vous travaillé à leur élaboration ?

Olivia Guilbaud : La démarche émane du CJD national, les différentes sections régionales se sont emparées différemment du sujet. En Pays de la Loire, nous avons travaillé avec les douze sections sur nos problématiques de chefs d’entreprise. Des remontées du terrain qui portent par exemple sur l’accès aux aides de la Région, ou encore sur la question du logement des stagiaires. Nous avons ensuite imaginé des propositions structurées autour de quatre grandes thématiques : l’emploi, le monde d’après, les aides aux entreprises et la jeunesse.

L’accent sur la jeunesse est justement très important dans ce plaidoyer…

Olivia Guilbaud : Les jeunes vivent des temps difficiles actuellement, et nous constatons qu’il y a un vrai travail à faire pour rassembler le monde de l’éducation et celui de l’entreprise. Nous sommes prêts à en prendre notre part avec l’appui de la Région qui a la compétence des lycées. Pour les jeunes, c’est à ce moment que se déterminent leurs choix d’orientation, or c’est une période où ils n’ont aucun contact avec l’entreprise. Pour cela, nous proposons des visites d’entreprises une fois par an pour chaque classe de lycée. Nous voulons également créer des parrainages entre enseignants et chefs d’entreprise pour tisser du lien et nous parler. Nous soutenons également la gratuité des transports en commun régionaux pour les moins de 26 ans.

Vous avez présenté ce plaidoyer à Guillaume Garot (PS), Hervé Juvin (RN), Christelle Morançais (LR), Matthieu Orphelin (EELV) et François de Rugy (LREM). Comment ont-ils accueilli votre démarche ?

Olivia Guilbaud : Notre plaidoyer a été très bien reçu, c’est une démarche qui leur parle ! Ils ont apprécié l’aspect constructif de notre action et que l’on souhaite travailler à leurs côtés. Certaines mesures ont attiré leur attention, comme la maison des stagiaires pour faciliter leur logement. Ou encore, le coffre-fort numérique pour centraliser et faciliter la mise à jour des documents administratifs.
Si certains candidats ne connaissaient pas le CJD, nous sommes vus à présent comme un futur partenaire.

Codirigeante de l'agence de communication Machin Bidule, au Mans, Olivia Guilbaud préside le CJD Pays de la Loire.
Codirigeante de l'agence de communication Machin Bidule, au Mans, Olivia Guilbaud préside le CJD Pays de la Loire. — Photo : Simon Lagoarde WAAP! waap.fr

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail